SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Dom Pérignon 2006

  • Moet et Chandon, Champagne
  • Couleur : blanc
  • Flaconnage : Bouteille

135,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité Prix total
135,00 € TTC

Commentaires
Les cuvées Dom Pérignon sont un hommage, vivant et toujours renouvelé, à Dom Pierre Pérignon. Ce champagne mythique trouve son équilibre en réinventant chaque fois de manière inedited l’alliance raisin “blanc” et raisin “noir” issus de deux cépages traditionnels de cette cuvée emblématique, le chardonnay et le pinot noir.
Notation RobertParker.com
Rating : 96 / 100
Drink Date : 2016 - 2041
Reviewed by : Stephan Reinhardt
Issue Date : 30th Jun 2016

The 2006 Dom Pérignon comes from a very rich vintage with an early ripeness that brought a lot of aromatic maturity. The white-golden prestige cuvée contains a bit more Chardonnay than Pinot Noir and opens with a deep and seductive, pretty accessible nose with intense yet fresh fruit aromas of pineapples, with peaches and tangerines. Lively and elegant on the palate, this is a full-bodied, unusually aromatic and fruity DP with a long and tension-filled expression.

Dom Pérignon

Histoire du domaine
L’histoire de Dom Pérignon est aussi celle du vin de Champagne. Leurs origines prennent toutes deux racines avec le jeune moine Pierre Pérignon en 1668. Il fait alors prospérer les vignobles de l’abbaye bénédictine d’Hautvilliers dans la Marne dont il est le procureur. Toujours poursuivant la perfection, il désire créer le meilleur vin du monde. Il consacrera les 47 ans de sa vie à inventer et perfectionner les techniques de vinifications de champagne.
Très tôt il comprend la nécessité de sélectionner les différents types de raisins et de les harmoniser. Cela permet d’en faire ressortir les qualités et de faire oublier leurs défauts. Il est dit qu’il goutait les raisins, à l’approche de la maturité, après les avoir laissés reposer une nuit, afin de mieux apprécier leur caractère.

Création de la méthode champenoise :
Vraie ou pas, l’anecdote mérite d’être racontée. À l'époque, les bouteilles étaient bouchées avec des chevilles de bois. À la recherche d'un procédé plus propre, dom Pérignon eut l'idée de couler de la cire d'abeille dans le goulot des flacons, pour obtenir une bouteille hermétique. Au bout de quelques semaines, la plupart des bouteilles explosèrent, plongeant le moine dans une grande perplexité. Il ne lui fallut que peu de temps pour comprendre que le sucre contenu dans la cire d'abeille avait provoqué, en tombant dans le vin, une seconde fermentation, entraînant une prise de mousse. Incapables de résister à la pression, les bouteilles avaient volé en éclats. Un heureux hasard avait permis à Dom Pérignon de découvrir la fermentation en bouteille. La « méthode champenoise » ou, plus simplement, le champagne venait de naître.

Le moine n’a pas instauré qu’une seule méthode, mais une rigueur de travail, une philosophie, dans la cave d’Hautvilliers pour permettre la création de ce champagne proche de la perfection.