SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Bollinger James Bond 007 En Coffret 2011

  • Bollinger, Champagne
  • Couleur : blanc
  • Flaconnage : Bouteille

199,99 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 6

Quantité limitée par client : 2

Quantité Prix total
199,99 € TTC

Bollinger

Commentaires de la maison
Bollinger fait partie depuis longtemps des plus grandes maisons de Champagne. La recherche de la perfection ne permet de faire des cuvées millésimées que lors d’années exceptionnelles, d’où son nom : La Grande Année. Cette maison de Aÿ est caractérisée par des vins pleins de finesse et d’élégance; il n’est pas étonnant que James Bond lui-même en fasse son champagne de prédilection.
Histoire de la maison
C’est le 6 février 1829 que tout commence lorsqu’Athanase de Villermont, avec l’aide de Joseph Bollinger, un allemand, et Paul Renaudin, un pur champenois, décide de fonder une maison de Champagne qui traversera les âges : Renaudin-Bollinger & cie. En 1837, Joseph Bollinger épouse la fille d’Athanase. Leurs deux fils prennent par conséquent la suite du domaine dont ils étendent la superficie et la notoriété. Le fils de George se trouve, en 1920, à la tête de la maison à seulement 24ans. Son courage et son aisance en anglais lui permettront de faire connaître ce cru champenois outre-Manche.
La jeune Écossaise Elizabeth Law épouse Jacques Bollinger en 1923 et lie son destin avec celui de la maison Bollinger. Lorsqu’elle perd son mari durant la guerre, elle a 42 ans et n’hésite pas à prendre à son compte la gestion du domaine. D’un naturel enjoué et audacieux, elle emmène Bollinger dans ses valises et parcourt la planète pour faire connaître son fabuleux champagne. Elle n’hésite pas non plus à créer une cuvée très originale : Bollinger R.D. Cette cuvée n’est ni plus ni moins une "Grande Année" avec un mûrissement prolongé en cave (de 8 à 25 ans) et un dégorgement tardif (la date de dégorgement est indiquée sur l'étiquette).

Madame Bollinger a su préparer l’avenir en formant les membres de sa famille les plus aptes à prendre la suite. C’est Claude Hautefeuille, marie de sa nièce à qui elle enseigne les rouages de la maison. Puis c’est Christian Bizot, son neveu, qui prend la relève et part, comme sa tante, à la rencontre des restaurateurs et autres cavistes pour faire découvrir les fameuses bulles.
Ghislain de Montgolfier, arrière-petit-fils de Joseph Bollinger lui-même, prend en 1994 la tête de la maison. Sa rigueur scientifique n’est égalée que par son enthousiasme et il amène la maison Bollinger au sommet. Ce travailleur infatigable est d’ailleurs élu, en 2007, à la tête du conseil de L’Union de Maisons de Champagne et à la coprésidence du Comité interprofessionnel du vin de Champagne.

Aujourd’hui :

Depuis 2008 c’est Jérôme Philipon, un champenois au parcours impressionnant, qui est nommé par la famille Bollinger à la tête de la maison. Avec lui, Bollinger intègre des technologies innovantes tout en préservant le sa voir-faire ancestral d’où ce mystérieux vin effervescent tient ses origines.