SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Branaire Ducru 1986

  • 4ème Grand cru classé Saint-Julien, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille
  • Etat : Niveau moyennement bas, Etiquette vieillie et/ou fanée

42,00 € TTC | HT

Bouteille

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Branaire Ducru

Commentaires du Château
Branaire Ducru est l'un des grands classiques de Saint-Julien. C’est une propriété plus sobre, esthétiquement, que son voisin le château Beychevelle, mais qui est à l’origine, elle aussi, d’un excellent vin. Ce Quatrième Grand Cru Classé ferme et corsé développe une palette aromatique très intéressante où la dominance de cabernet est caractérisée par des notes de cassis très marquées. La prune, le bois de cèdre et certaines années le chocolat, viennent compléter ce subtil florilège de parfums que nous offre ce grand vin de garde.
Histoire du Château
Le Château Branaire ducru est fondé au 17e siècle. Lorsque le château Beychevellle est mis en vente par les héritiers du Duc d’Epérnon, il est divisé en trois propriétés distinctes : l’actuel château Beychevelle, le château Ducru Beaucaillou et le château Branaire ducru. Jean-Bapstiste Braneyre se porte acquéreur du domaine auquel il donnera son nom en 1680. Ses descendants, les Duluc, font fructifier le domaine et lors du classement de 1855, le château Branaire Ducru accède au rang de Quatrième Grand Cru Classé. En 1860, Les Duluc cèdent le domaine à Gustave Ducru qui ajoutera son nom à celui du château. À sa mort, le domaine change plusieurs fois de propriétaire pour finalement se trouver entre les mains du groupe familial présidé par Patrick Maroteaux en 1988. Cet amoureux du vin, aussi président du groupe français Sucre Union, a trouvé le terroir qu’il cherchait pour élaborer un grand vin. Cet entrepreneur a considérablement modernisé ses équipements et sous son impulsion, le château retrouve le rang qu’il mérite. Très vite adopté par le Médoc, l’homme d’affaires est élu à la tête de l’Union des grands crus, puis président du syndicat de Saint-Julien. Pour atteindre ses objectifs, Patrick Maroteaux s’est entouré d’une équipe passionnée et performante, dirigée par Jean-Dominique Videau.

Aujourd’hui...

François-Xavier, le fils de Patrick Maroteaux, l’a désormais rejoint au château, il désire créer un style moderne et séduisant, que ce soit pour le grand vin ou pour le second vin, Duluc de Branaire : « On a donné une vraie identité aux vins depuis 27 ans avec un caractère bien typé autour d’un style et d’une qualité. Notre objectif est d’aller le plus loin possible dans l’expression du terroir selon la méthode des 3 F : Fruit, Fraicheur, Finesse ». Poussés par cette ambition, père et fils continuent d’insuffler cette humanité de la vigne unique en Médoc.