SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Calon Segur 1999

  • 3ème Grand cru classé Saint-Estèphe, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

96,00 € TTC | HT

Bouteille

Notations

Jancis Robinson
Noté 17/20

   

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Notation Quarin
Nombre de dégustations effectuées : 1
Note moyenne sur 20 : 14.75
Note moyenne sur 100 : 86

Commentaire
Noté 14,5 - 15 en 2000-03 en barrique au château
Robe rouge sombre, d'intensité moyenne à bonne, vive. Le nez est net, d'intensité moyenne, épicé et fruité et assez discret. L'attaque est douce, la structure tendre et fruitée, qui manque de pulpe et de fond tout le long de la bouche. La tanicité est distinguée et l'ensemble léger, bien qu'aromatique. La pluie est passée par là et a marqué ce vin qui restea agréable et sera à boire dans 5 ou 6 ans.

Calon Ségur

Commentaires du Château
Calon-Ségur est le plus septentrional des crus classés du Médoc, c’est aussi un des châteaux les plus anciens de la région. Les vins de Calon sont faits pour la garde, ils sont fermes avec une grande structure tannique. C’est une qualité que l’on peut attribuer à leurs sous-sol de marne calcaire qui se trouvent très proches de la couche de graves Garonnaises. Les vins de Calon représentent l’évolution du style, une puissance contenue, maîtrisée, posée sur une fraîcheur aromatique éclatante, un grand vin de garde qui se déguste à tout âge.
Histoire du Château
Le château le plus septentrional du Médoc, et aussi un des plus anciens, peut se prévaloir d’un illustre passé. Si les historiens soupçonnent que le nom de Calon vient du terme « Calones », qui désignait de petites embarcations durant l’époque Gallo-Romaine, c’est avec le Marquis de Ségur et le XVIIe siècle que l’histoire viticole du château commence réellement. Ce dernier, propriétaire alors de Lafite et Latour, était surnommé le « prince des vignes ». La phrase mythique qu’il a prononcée au sujet du château est à l’origine de la forme de cœur qui orne ses étiquettes : « Je fais du vin à Latour et à Lafite, mais mon cœur est à Calon. » En 1778 Etienne-Théodore Dumoulin achète la propriété. Il va créer avec une partie de ces terres, une nouvelle exploitation, bientôt connue sous le nom de château Montrose. Convaincu du potentiel de cette nouvelle exploitation, il revend le domaine à la famille Lestapis qui agrandit peu à peu le domaine. Cette dernière se voit récompensée de ses efforts et le château Calon-Ségur obtient le rang de 3èmè cru classé en 1855. Dès 1894, c’est la famille Gasqueton qui est à la tête du domaine. Cette dernière préserva l’identité des lieux avec élégance jusqu’en 2012. Denise Gasqueton dernière propriétaire de la famille, a dirigé une vaste campagne de replantation dans les années 90. Augmentant la densité de plantation (passant de 5600pd/ha à 7272 et 10000) ainsi que la proportion de cabernet –sauvignon, dominant et essentiel dans les grands médocs.

Aujourd’hui

En 2012 la filiale Suravenir du Groupe Crédit Mutuel rachète la propriété ainsi que le château voisin, Capbern-Gascqueton. Sous la houlette du président du Groupe Crédit Mutuel, c’est Laurent Dufau, médocain et ancien du Baron de Rothschild qui dirige le domaine et inspire plusieurs changements : « On se doit ici de vivre avec son temps, mais dans le respect de l’héritage ». Avec l’impulsion des nouveaux propriétaires, le château se modernise et plusieurs rénovations des bâtiments et de la cave sont mises en place. Du dehors, rien de semble avoir changé, cependant Calon Ségur se transforme de l’intérieur, cherchant comme depuis ses débuts à produire le plus grand vin de Saint-Estèphe.