SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Carruades de Lafite 1988

  • 2ème vin de LAFITE ROTHSCHILD Pauillac, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

312,00 € TTC | HT

Bouteille

Notations

Wine Spectator
Noté 91/100

Jean Marc Quarin
Noté 89/100

 

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Notation Quarin
Noté 15.5 - 16 en 1994-09 en bouteille au château
Robe rouge sombre, intense, belle et brillante. Nez net, frais, fin, fruité, finement vanillé sur un fond de cassis, avec une note de tabac blond, complexe et floral. A l'agitation, nez net, idem, avec une note animale. Attaque nette et douce, très fraîche, se développant sur une structure au grain très raffiné qui saisit la bouche par une grande impression de fraîcheur. la structure est droite et l’équilibre tannique très bon. Finale fruitée et finement boisée, le tout assez délicat avec de la fermeté. Bonne persistance complexe sur un grain très fin et très frais. Le meilleur des seconds vins en 88. Délicieux. Néanmoins à table il n’est pas encore prêt à boire.
Notation Wine Spectator
Score: 91
Issue: Web Only - 2009
Beautiful nose of currant and dark chocolate follow through to a full body, with velvety tannins and a long, fruity finish. I love the texture to this wine. Lots in reserve for aging. Excellent for a second wine. '88/'98 Bordeaux blind retrospective (2008). Best now. –JS

Carruades Lafite

Commentaires du Château
Il s’agit du second vin du Château Lafite Rothschild. Avec des caractéristiques proches du grand vin, Carruades de Lafite comporte une plus grande proportion de merlot dans son assemblage. Ce cépage charmeur lui confère une plus grande accessibilité dans sa jeunesse et un bouquet fin et fruité. Les parcelles spécifiques à sa production se situent sur le « plateau des Carruades » et touchent la croupe du château, elles ont été acquises en 1845.
Histoire du Château
Le Château Lafite Rothschild produisait du vin depuis trois siècles avant que la famille de Ségur en fasse l’acquisition en 1670. Sous l’élan de ses ambitieux propriétaires, le vin de Lafite connait un succès retentissant dans les hautes sphères de la société française. On retrouve les bouteilles du cru bordelais à Versailles où la cour ne jure que par celui que l’on nomme « le vin du roi ».

Le sort du château se retrouve, quelques années après le fameux classement de 1855, entre les mains d’une famille qui va marquer l’histoire du vin français pour toujours : les Rothschild. Le Baron James est le premier Rothschild à la tête de Lafite, mais c’est après la Seconde Guerre mondiale que le domaine connait un véritable tournant sous l’impulsion du Baron Élie. Ce dernier réhabilite et agrandit le domaine tandis que ses démarches modernes en terme de communication comme l’organisation de « Tasting » à Londres permettent à Lafite Rothschild de regagner sa place sur le marché des vins.

Le Baron Éric, neveu d’Élie, prend les rênes en 1974 et entreprend plusieurs chantiers. Le travail de replantation est doublé d’amendements (procédé permettant d’ajuster la composition du sol pour obtenir un meilleur fonctionnement naturel de ce dernier) ainsi que de la construction d’un chai de vieillissement révolutionnaire conçu par l’architecte catalan Ricardo Bofill.
Durant les années 80 et 90, les vins du Médoc franchissent un cap de plus grâce à des millésimes d’exception comme 1982, tant apprécié par le célèbre critique américain Robert Parker.

Aujourd’hui

Le passage du siècle s’est fait dans la sérénité, les millésimes d’exceptions s’enchaînent et inscrivent les grands vins du Château Lafite Rothschild dans les annales, on parlera encore longtemps de 2000, 2005, 2009, 2010 …