Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Chablis 1er Cru Mont de Milieu 2018

Domaine Droin, Bourgogne blanc

Chablis 1er Cru Mont de Milieu 2018 Domaine Droin, Bourgogne blanc
  • Couleur : blanc
  • Flaconnage : Bouteille

30,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité Prix total
30,00 € TTC

Notation Burghound

90-93 / 100

There is a subtle touch of the exotic to the ripe and very fresh nose that offers up notes of white peach, dried apricot and hints of tidal pool and iodine that are trimmed in background whiffs of wood toast. There is good power and ample salinity to the vibrant and well-detailed flavors that are powerful, saline and impressively long while simultaneously offering fine complexity. One to consider.

Notation James Suckling

92-93 / 100

This is 20% oak-fermented and has a striking, rich peach and pear nose and palate with a layer of gently spiced pear-pastry at the finish. A riot of fruit here, in the first few years. There’s a minerally undercurrent that emerges on the finish. It is all here. Drink on release or hold.

Domaine Droin

Histoire du domaine

Jean-Paul Droin, un domaine clé de Chablis

Sur le terroir chablisien, le domaine Jean-Paul Droin appartient à ces vins connus pour leur rigueur. Il propose une gamme de Chablis, Chablis 1er et Chablis Grands Crus, tous vinifiés avec précision. De surcroît, l’expression des terroirs et les différents micro-climats présent sur le domaine s’y reflètent avec une grande sincérité. Et cela va bien au-delà de la minéralité propre à l’appellation Chablis. Les vins de Jean Paul Droin figurent par conséquent parmi les plus généreux du terroir chablisien.


Six siècles d’histoire

Déjà sous le règne de François 1er, en 1547, Jean Droin cultivait alors la parcelle dénommée Au clos. Puis, une autre trace de la famille Droin apparaît en 1698 à travers l’histoire d’un tonnelier-vigneron. La Révolution passée, Jean-Boniface Droin fait l’acquisition de quelques parcelles à la vente des biens nationaux. Et l’aventure démarre. Car en 1866, l’empereur Napoléon III offre un taste-vin en argent à la famille. Cela en remerciement de bouteilles de vins de Chablis offertes à l’empereur. Dès 1923, les propriétaires de Chablis pensent à protéger leurs vins. Aussi, Louis Droin est alors élu président de l’Union des propriétaires vignerons de Chablis. Ce groupement aura pour mission de certifier l’origine et l’authenticité des vins. C’était donc l’ancêtre de l’actuel syndicat de défense de l’appellation Chablis, dont Jean-Paul Droin est aujourd’hui un des vice-présidents.


Des vignerons volontaires

Quant à la traditionnelle fête des vins de Chablis, la paternité revient à Marcel Droin. Et ce dernier est encore un membre fondateur de la Confrérie des piliers chablisiens. Aussi, en 1965, le famille Droin est représentée par le trio père, fils et petits-fils avec Marcel, Paul et Jean-Paul aux commandes du vignoble. Car Jean-Paul et Catherine Droin ne reprendront l’exploitation familiale qu’en 1983. Leur fils Benoît incarne donc la 14eme génération de Droin. Et c’est une dizaine d’années plus tard, qu’il va rejoindre ses parents au domaine. Après avoir décroché son diplôme d’oenologue à Dijon, il prendra donc la responsabilité des vinifications dans un chai flambant neuf dès 1999. Puis, en novembre 2002, avec la création de la SCEV Jean-Paul Droin, le domaine s’agrandit. Il atteint alors les 4,3 hectares en Chablis, Chablis 1er cru et Chablis Grand Cru.