FOIRE AUX VINS : TOP DÉPART ! JUSQU'À -25% SUR PLUS DE 180 VINS

Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Cheval Blanc 2004

1er Grand cru classé A Saint-Emilion, Bordeaux rouge

Cheval Blanc 2004 1er Grand cru classé A Saint-Emilion, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

450,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité Prix total
450,00 € TTC

Notations
Robert Parker
Noté 91/100

Wine Spectator
Noté 94/100

Jean Marc Quarin
Noté 94/100

La Revue du Vin de France
Noté 18/20

Jancis Robinson
Noté 19/20

Notation RobertParker.com

The 2004 Cheval Blanc has always been a wine that I felt needed patience on behalf of the wine lover, and so it is proving to be the case. Served blind I remarked upon a surprisingly Burgundy-like bouquet with ample red cherries, candied strawberry and redcurrant scents, the Merlot clearly more conspicuous than the Cabernet Franc, at least for now. The palate is medium-bodied with just a touch of coarseness on the entry. I appreciate the weight and balance here and belatedly the Cabernet Franc begins to express itself on the latter half, lending structure and grip, a dash of spice and a bit of sinew. Whilst it will never have the persistence of other vintages and regrettably continue to be dwarfed by the 2005, it remains a very fine Cheval Blanc from Pierre Lurton and his team. Tasted September 2016.

Notation Wine Spectator

Intense aromas of tar, blackberry and wet earth, with just a hint of tobacco and flowers. Full-bodied, chewy and long. Extracted, yet turns caressing and velvety in texture. Broad-shouldered and muscular for this estate. This is better than the 2000.

Notation Jancis Robinson

Deep, soft-edged garnet. Gorgeously complex and seductive aroma – perfumed, multilayered and even a little exotic in its spice, a touch of orange. Even with all that seduction, there's a breath of fresh air and energy. Soft, fresh and elegant. Fabulous harmony and delicacy on the palate – less intense than I expected from the nose but there is great persistence. Super smooth, gently fresh and finely aromatic.

Notation Quarin

Très beau rouge sombre, d'une bonne intensité. Nez net, fin, très fruité, pur, sophistiqué et appétent ! Fruité plein de jeunesse. Très belle entrée en bouche douce, veloutée et ample. Le vin très serré se trame au milieu et n'accuse aucune dilution. Très, très belle finale aromatique et subtile. Il me semble que Cheval Blanc retrouve avec ce millésime (et même 2005), la grâce aromatique qui constitue sa signature. A partir de ce millésime, il me semble que Cheval Blanc retrouve, pour la cultiver un peu plus, la grâce aromatique qui a toujours constitué sa griffe. Ici le nez est fin, pur, sophistiqué et appétent grâce à l'éclat et à la jeunesse du fruit. La bouche offre du velours, de l'amplitude et ses inimitables tanins subtils, pleins de goût et d'arômes. Belle longueur.

Cheval Blanc

Commentaires du Château

Cheval Blanc règne incontestablement sur Saint Emilion, son assemblage surprenant dominé par le cabernet franc lui permet un style et une élégance enviés sur toute la rive droite. Bien qu’exempt de cabernet sauvignon, ce Premier grand cru classé A reste un vin de garde d’exception qui traverse les années, les décennies même, pour à terme, nous offrir des bouquets très complexes où le moka se mêle à la truffe en passant par la framboise.
Indispensable pour l’amateur de grands crus, ce vin légendaire peut garder des concentrations étonnantes sur des millésimes très anciens. L’iconique Cheval Blanc 1947 en est la preuve parfaite : ce vin considéré comme l’un des 5 plus grands vins au monde a traversé plus d’un demi-siècle pour émerveiller les heureux dégustateurs de ce vin légendaire.

Histoire du Château

Il y a plus d’un siècle et demi, la propriété faisait partie du grand domaine de Figeac, autre monument du Libournais. Elle se sépara en deux temps lorsque 15 ha de vignes furent cédées à la famille Ducasse. Les enfants Ducasse agrandiront le vignoble et se partageront les actions de la Société civile du Cheval Blanc, dès lors nouveau nom du domaine. C’est durant le 18e siècle que vient l’idée ingénieuse d’assembler le merlot, cépage traditionnel de la région, avec le cabernet-franc, le style Cheval Blanc est né!

Durant le 19e siècle, les vignerons du Libournais voient leurs voisins médocains s’élever au rang de cru classé, bien que la qualité des merlots de Saint-Emilion tardera à remporter un succès équivalent. La nature prendra sa revanche avec la crise du phylloxéra qui sera bien plus clémente avec Cheval blanc, qui produira des vins de qualité constante, alors que ses voisins affrontèrent la catastrophe. Cet évènement permettra à Cheval blanc de se retrouver sur les comptoirs du monde entier et d’enfin obtenir la reconnaissance qui lui est due.

Si le 19e siècle a souri au Médoc, le 20e lui, est sans nul doute celui de Saint-Emilion. En 1954, les crus du village sont classés et Cheval Blanc obtient l’illustre rang de Premier grand cru classé A. Il ne sera égalé que par Ausone jusqu’à ce que la révision de 2012 permette à Château L’Angélus et Château Pavie d’accéder, eux aussi, à l’élite.

Aujourd'hui

Le château Cheval Blanc appartenait aux descendants de la famille Ducasse jusqu’en 1998 où Bernard Arnault et le Baron Albert Frère, reprennent ensemble le domaine. Le nom d’Arnault n’est pas sans rappeler le groupe de marques de luxe LVMH (Dior, Krug, Moët et Chandon, Château d’Yquem). Ce dernier en insufflant un nouvel élan à Cheval blanc a renforcé encore un peu plus son éclat et sa renommée.