SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Climens 1999

  • 1er cru Sauternes Barsac, Bordeaux blanc
  • Couleur : blanc
  • Flaconnage : Jéroboam
  • Etat : Fin de loge

420,00 €  357,00 € TTC | HT

Jéroboam

Quantité : 1

Quantité Prix total
420,00 €  357,00 € TTC

Notations

     

- 15 %

Climens

Commentaires du Château
Le château Climens a seulement changé 5 fois de mains durant son histoire, ce nombre faible de propriétaire a permis de garder depuis ses débuts sa qualité implacable ainsi qu’une constance légendaire. Ce « liquoreux de la rive gauche » se trouve dans l’appellation Barsac. Sa grâce, faite de tension et minéralité, est complété par une palette aromatique impressionnante qui passe des agrumes aux épices douces et fruits confits. Célèbre pour son élégance, même les « petits » millésimes restent magiques.
Histoire du domaine
C’est en 1547 que le nom de Climens apparait pour la première fois, on le retrouve sur le contrat de succession de Guirault Roborel, procureur du roi à Barsac, qui l’hérite de son père. Pendant près de deux siècles, la famille Roborel de Climens constitue le domaine et développe le vignoble. Ce domaine bien établi est malheureusement endommagé par la révolution et la veuve de Jean Baptiste Roborel de Climens le vend en 1802. Jean Binaud, négociant bordelais prend soin de la propriété dont il reconnait le grand potentiel. Plusieurs familles de vignerons lui succèderont et feront fructifier la propriété, si bien qu’elle accède au rang de second cru classé en 1855. De 1885 à 1970, le château appartient à la famille Gounouilhou, qui maintient Climens au sommet. Au début des années 70, c’est Lucien Lurton, propriétaire et négociant bordelais réputé, qui acquiert le domaine malgré une crise dans le sauternes. Tout en respectant le style et les connaissances séculaires propres au domaine, il saura amener une touche de modernité et son exigence légendaire. En 1992, c’est sa fille, Bérénice, qui reprend le château.

Aujourd’hui

E 2010, Bérénice Lurton fait le choix de convertir le Château Climens à la biodynamie, Elle était depuis longtemps à la recherche d’une gestion plus préventive et naturelle du vignoble. Le château Climens suit donc cette tendance qui s’est déjà avérée être un succès pour d’autres grands châteaux du Bordelais, notamment le château Pontet Canet.