SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Cos D'Estournel 2009

  • 2ème Grand cru classé Saint-Estèphe, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

300,00 € TTC | HT

bouteille
par 12 bouteilles

Quantité Prix total
3 600,00 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 100/100

Wine Spectator
Noté 97/100

James Suckling
Noté 98/100

Jean Marc Quarin
Noté 94/100

La Revue du Vin de France
Noté 19/20

Vinous
Noté 91/100

Jancis Robinson
Noté 17/20

   
Notation RobertParker.com
Blended of 65% cabernet sauvignon, 33% merlot and 2% cabernet franc, the deep garnet-purple colored 2009 Cos d'Estournel takes a little coaxing to encourage the full array of exotic spices and decadent black fruits to emerge here: crème de cassis, baked plums, blueberry compote and Black Forest cake intermingled with star anise, fenugreek, cumin seed and Sichuan pepper plus wafts of menthol, violets and smoked meats. Wow—the full-bodied palate bursts with powerful, hedonic black fruit preserves and spices, completely coating the mouth with decadent fruits that are perfectly framed by very firm yet very ripe, grainy tannins and bold freshness, finishing with a veritable firework display of floral, spice and red fruit notes. Just stunning.

Assemblé à partir de 65% de cabernet sauvignon, 33% de merlot et 2% de cabernet franc, le Cos d'Estournel 2009 à la robe grenat-pourpre profond dévoile une gamme complète d'épices exotiques et de fruits noirs riches : crème de cassis, prunes au four, compote de myrtilles et parfums de forêt noire mêlée à des notes d'anis étoilé, de cumin et de piments de Sichuan ; ajouté à cela des vagues mentholées, de violette et de viandes fumées. En bouche, le vin est puissant et généreux avec des fruits noirs et des épices puissants, enrobant complètement la bouche de fruits mûrs parfaitement encadrés par des tanins très fermes mais très mûrs et une fraîcheur audacieuse, pour finir sur une véritable explosion de notes florales, d'épices et de fruits rouges. C'est tout simplement époustouflant.
Notation Wine Spectator
This is a stunner, with gloriously ripe, succulent cassis, blackberry and fig fruit flavors backed by extra notes of plum cake, blueberry confiture and roasted wood spice. On the back half, the iron spine takes over on the hard-driving and extremely long, anise- and incense-tinged finish. An awesome expression of the modern style.
Notation James Suckling
This is amazing as always with layers of fruit and firm, velvety tannins. Full body, incredible depth of fruit and length. Currants, raspberries and Indian spices. It goes on for minutes. A monumental Cos d'Estournel. Greatest ever from here. Better in five years, but amazing.
Notation Quarin
Couleur sombre, intense et légèrement évoluée. Nez fin, fruité, subtil et noble. Juteux à l’attaque, fondant au développement, le vin évolue sur un toucher noble et suave, avec du goût et une note truffée dans la persistance. Finale longue et délicieuse.
Notation RVF
Cos d'Estournel 2009, dégusté au moment de sa mise, se révèle toujours aussi spectaculaire et atypique. Le nez évoque les fruits noirs très mûrs ; la bouche possède un volume et une densité hors norme, avec une immense masse tannique. Le plus surprenant est l’équilibre, car le vin demeure digeste.

Cos d'Estournel

Commentaires du Château
Entre Pauillac et St-Estèphe, la colline de Cos s’élève à vingt mètres au-dessus de la gironde, elle profite d’un microclimat qui évite les excès, chaud comme froid, des températures. Sur un socle de calcaire, les graves déposées lors du quaternaire permettent un drainage parfait qui, couplé à ce climat si spécial, constituent le terroir parfait pour amener le cabernet sauvignon à une maturité homogène. Les millésimes de Cos d’Estournel sont incroyablement réguliers en terme de qualité. Leurs vins possèdent une richesse et une grande profondeur de fruit, qui équilibrée par des tanins mûrs et très fins permettent une bonification longue qui peut durer, pour les meilleurs, plusieurs décennies.
Histoire du Château
L’histoire du Cos est indissociable de celle de Louis Gaspard Marquis d’Estournel, car cet homme , né sous le roi Louis XV et mort durant le Second Empire , n’eut qu’une passion dans sa vie : Cos D’Estournel. Il reconnait rapidement le potentiel des vignes dont il hérite en 1811, celles-ci se situent près du village de Cos. Le vin de Cos d’Estournel qu’il vinifie à part, remporte très vite un franc succès en France comme à l’étranger. La portée de cette réussite s’étend jusqu’en Inde, ce qui lui vaut le surnom de Maharadja de Saint-Estèphe. Célébrant ses conquêtes lointaines il agrémente ses chais de pagodes exotiques, qui donneront, plus tard, le nom du second vin du château.

En 1853 le marquis quitte ce monde alors que son domaine fut, un an auparavant, vendu au banquier londonien Martyns. Il ne vit donc pas la consécration de son château au rang de second grand cru classé lors de l’exposition universelle à Paris en 1855.

En 1889 les frères Hostein acquièrent le domaine qu’ils revendent ensuite à Fernand Ginestet, grande figure du négoce bordelais, en 1917.

Aujourd’hui

Les descendants de Ginestet cèdent le domaine à Monsieur Michel Reybier en 2000.
Depuis le millésime 2005, le Château produit un vin blanc « Cos d’Estournel blanc », en petite quantité. Sous l’impulsion de ce nouveau propriétaire, un nouveau chai et un nouveau cuvier, signé par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, sont inaugurés en 2008.

Son dernier propriétaire, tout comme son premier, Louis Gaspard D’Estournel, poursuit cette œuvre avant-gardiste toujours à la recherche de l’excellence…