SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Cos Labory 2014

  • 5ème Grand cru classé Saint-Estèphe, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

28,80 € TTC | HT

Bouteille

Quantité Prix total
28,80 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 89/100

James Suckling
Noté 91/100

Jean Marc Quarin
Noté 90/100

Vinous
Noté 90/100

Jancis Robinson
Noté 16/20

 
Notation James Suckling
"Attractive, forthright, cassis nose introduces a rather elegant and fresh palate with a well-balanced, clean and dry finish of quite some length."

"Attrayant, franc, au nez les arômes de cassis annonces une bouche plutôt élégante et fraîche avec une finale équilibrée, propre et nette d'une bonne longueur."

Cos Labory

Commentaires du Château
Le mot « Cos » vient du lieu-dit Caux, où une croupe de gravillons longe la route allant de Château Lafite-Rothschild (Pauillac) au domaine. Le château possède 3 hectares de vigne sur ce terroir très particulier et unique à St Estèphe. En effet, le drainage y est quasiment parfait car il n'y a jamais trop d'eau en hiver en raison de la pente et de la profondeur du sous-sol et suffisamment d'humidité en été.

Cos Labory élabore des vins typiques de l’appellation, à la fois charnus et complexes avec des arômes fins mêlés de notes de fruits noirs. En bouche, on retrouve des sensations de fruits croquants, de la concentration, de la densité et des tannins enrobés. Le Cos Labory nécessitera du temps pour montrer tout son potentiel.
Concernant la vinification, les raisins connaissent une fermentation longue de 18 à 25 jours, puis une fermentation malolactique en fûts de chêne. Le vin mûrit ensuite durant 15 mois dans les barriques en chêne, partiellement neufs (30 à 50% selon l'année)
Histoire du Château
Ce domaine viticole situé dans l’appellation Saint-Estèphe est acquis au début du XIXe siècle par François-Armand Labory. Rebaptisée par la suite : Château Cos Laboury, l’exploitation reste à ses mains jusqu’aux années 1840. En 1845, Louis-Gaspard d'Estournel récupère le vignoble mais sera obligé sept ans plus tard, presque ruiné, de le revendre au banquier anglais Charles Cecil Martyns. Le Château Cos Laboury, Cinquième Grand Cru Classé en 1855, connaît ensuite plusieurs propriétaires jusqu’aux années 1930 et l’arrivée à sa tête de Georges Weber. En 1959, le gendre de Georges Weber, François Audoy, prend sa succession. En 1971, la famille Audoy entre en possession du Château Andron-Blanquet voisin, accroissant ainsi sa gamme de vins en appellation Saint-Estèphe.

Aujourd'hui...

Actuellement, Bernard Audoy dirige ce domaine familial.