SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Dom Pérignon 2002

  • Moet et Chandon, Champagne
  • Couleur : blanc
  • Flaconnage : Bouteille

186,00 € TTC | HT

Bouteille

Notations

Robert Parker
Noté 96/100

Wine Spectator
Noté 95/100

Jean Marc Quarin
Noté 93/100

Vinous
Noté 98/100

Jancis Robinson
Noté 19/20

 

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Notation RobertParker.com
In the Cellar # 0310
Mar 2010
Antonio Galloni 96
Drink: 2012 - 2032

The 2002 Dom Perignon is at first intensely floral, with perfumed jasmine that dominates the bouquet. With time in the glass the wine gains richness as the flavors turn decidedly riper and almost tropical. Ripe apricots, passion fruit and peaches emerge from this flashy, opulent Dom Perignon. The wine’s volume makes it approachable today, but readers in search of more complexity will want to cellar this for at least a few years to allow for some of the baby fat to drop off. Geoffroy describes the vintage as very ripe and adds that some of the Chardonnay showed the ill-effects of the hot growing season in it the somewhat burned, dehydrated fruit that came in that year. This bottle was disgorged in July, 2009. To be released summer 2010. Anticipated maturity: 2012-2032

Le Dom Pérignon 2002 est, tout d’abord, intensément floral, et nous propose un bouquet dominé par des parfums de jasmin. Quelques minutes après avoir été servi, ce vin gagne en matière tandis que les saveurs de fruits deviennent de plus en plus mûres, presque tropicales. Des abricots et des fruits de la passion émergent de ce Dom Pérignon flamboyant et opulent. Le volume de ce vin le rend accessible dès aujourd’hui mais pour ceux qui cherchent plus de complexité voudront le laisser reposer quelques années en cave, afin de lui laisser disposer de sa rondeur juvénile. Goeffroy (chef de cave) caractérise ce millésime de « très mur » et ajoute que la chardonnay montrait, cette année là, des symptômes de fruits brulés et déshydratés. Cette bouteille a été dégorgée en juillet 2009. Maturité supposée entre 2012 et 2032.
Commentaires
Un terroir d'excellence et une méthode de vinification à la pointe de la perfection font de ce moine le plus aimé de tous. Si désormais, la paternité du champagne lui est sérieusement - et à raison - contestée, la qualité de la cuvée Dom Pérignon 2002 ne souffre aucune critique. Grillée, suave, briochée, gourmande, sa bulle grimpe au sommet des cuvées de prestige. Source : Cuisine et Vins de France - Décembre - Janvier N°143 - Karine Valentin

Dom Pérignon

Histoire du domaine
Dom Pérignon, la bulle éthérée de la Champagne

Dom Pérignon cultive notoriété et excellence. Depuis une vingtaine d’années, le chef de cave Richard GEOFFROY s’y attache. On dit de cet œnologue et docteur en médecine qu’il est le Pape de l’effervescence éthérée. Entendez un maestro de la bulle céleste. Ce dernier sait accorder chardonnay et pinot noir dans un équilibre subtil. 
Chaque millésime nait d’un assemblage inédit, à l’équilibre parfait entre l’expression du style et du terroir. Si la spéculation sur ce vin va bon train, la qualité reste maître d’oeuvre de sa réputation. Un Dom Pérignon est nécessairement millésimé. Et de surcroît légendaire. Par conséquent, il ne s’élabore que les bonnes années. Et son exigence n’a d’égal que sa rareté.
Ce sont donc seulement trente-neuf millésimes qui ont été créés dans les caves d’Hautvilliers. Et le dernier date de 2006. Seuls les millésimes singuliers sont retenus. Partout, on s’arrache le champagne Dom Pérignon. Il est aujourd’hui un symbole du luxe à la française. Il se boit en dehors de la table mais avec l’âge, il brille en gastronomie.

L’esprit d’un moine visionnaire

L’histoire de Dom Pérignon se confond avec celle du champagne. Pierre Pérignon (1638-1715), un moine bénédictin, est vu comme le père du champagne. Et la légende raconte qu'il a importé de Limoux à la Marne, la méthode de la prise de mousse. Dans les vignobles de l’abbaye bénédictine d’Hautvilliers, il s’est obstiné à vouloir créer le meilleur vin du monde.
Par conséquent, il va consacrer quarante-sept ans de sa vie à rechercher des techniques de vinifications. Pierre Pérignon se persuade assez tôt de la nécessaire sélection des différents types de raisins. Puis, il cherche à les harmoniser en les assemblant. Il est écrit qu’il est aussi goûteur de bais de raisins. C’est en bouchant de cire d’abeilles les bouteilles de champagne qu’il a découvert la méthode champenoise. Car cela lui a permis d’aborder la seconde fermentation en bouteille. La méthode champenoise était née.

Moët & Chandon, créateur de Dom Pérignon

Avec Moët & Chandon, on entre dans le grande histoire champenoise. La maison créé en 1743 est aujourd’hui la propriété du groupe LVMH, dirigé par Bernard Arnauld. Deux cents ans après les découvertes de Dom Pérignon, Moët & Chandon lance une cuvée spéciale. Cela, afin de commercialiser un champagne vieilli plus de dix ans en cave. La légende moderne de Dom Pérignon va renaître dans ce champagne millésimé d’exception. Il est d’ailleurs reconnu parmi les meilleurs au monde. Tel était son but initial. La maison ne dit pas combien de bouteilles sont produites chaque année. Et cela participe du mystère.