Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Domaine de Trevallon Rouge 2010

Vin de Pays, Provence

Domaine de Trevallon Rouge 2010  Vin de Pays, Provence
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

100,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 0

Quantité limitée par client : 3

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Notation Bettane & Desseauve

17/20 Nez très profond de fruits noirs avec des nuances épicées complexes, on en salive et la bouche est de la même veine avec un tannin énergique qui s’étire de la façon la plus persistante, grande fraîcheur épicée très subtile. Le vin a gagné en raffinement par rapport à notre dernière dégustation.Bettane & Desseauve – Spécial Foire aux Vins 2014 – Alain CHAMEYRAT

Guide des meilleurs vins de France 2014

2 étoiles – Noté 17/20 Avec de beaux arômes de fruits noirs (cassis, myrtille), le rouge 2010 affiche un très grand vin provençal, d’une parfait sincérité aromatique et dont les arômes offrent une précision superbe. Immense longueur en finale sans trace dominante de l’élevage. Du beau travail !

Commentaires

Genèse d’un mythe
Troublé par la gifle froide du Mistral, semblant jaillir des tréfonds des antiques de Saint-Rémy, Trévallon est le cru mythique le plus récent du vignoble français. Texte : Denis Hervier


Le frondeur des Alpilles – Eloi Dürrbach
Cet anticonformiste obstiné fait cavalier seul depuis 20 ans au pays de Frédéric Mistral refusant les diktats officiels, il réalise des « vins de pays » magnifiques qui ont rendu célèbre son domaine de Trévallon. Vignerons - Texte par Léa Delpont


Réussites exceptionnelles
Une syrah éclatante, mûre et très fruitée alliée au cabernet sauvignon. Plus fine que le 2009, mais de très ben équilibre.
Spécial millésime 2010 – RVF N°552 – juin 2011

Notation RobertParker.com

Wine Advocate #209
Oct 2013
Jeb Dunnuck 94+
Drink: 2015 - 2025

A blend of equal parts Cabernet Sauvignon and Syrah, the 2010 Alpilles is a beauty! Aged 24 months in primarily foudre (5% in barrel), it sports an inky, opaque color as well as a deep, raw bouquet of cassis, liquid herbs, olive tapenade, blood and serious minerality that continues to change and evolve over the evening. Medium to full-bodied and surprisingly elegant and pure on the palate, it possesses perfect balance, fine tannin and lively acidity that shines on the finish. Gorgeous all around, yet still a baby, it needs another year or three of bottle age and will evolve gracefully for 12-15+ years. Drink 2015-2025.

Domaine de Trévallon

Commentaires du domaine

Le Domaine de Trévallon figure, sans aucun doute, parmi les plus prestigieux domaines de Provence, et parmi les meilleurs de France. Sa réputation s’étend au monde entier pour l'excellence de ses rouges, des vins de grande garde, et pour la complexité et la richesse de ses vins blancs. Le Domaine de Trévallon s'étend sur 20 hectares est situé sur le versant nord des Alpilles entre Saint-Etienne de Grès et Saint-Rémy-de-Provence. Éloi Dürrbach y pratique une viticulture peu interventionniste, sans aucun apport chimique, au plus près du cycle naturel de la vigne. Les vins de Trévallon rassemblent dans un verre le potentiel du terroir naturel des Alpilles et la philosophie de pureté de la famille Dürrbach.

Histoire du domaine

En 1950, René Dürrbach et sa femme tombent amoureux de cette région de Provence et achètent le Mas Chabert, puis dix ans plus tard la propriété voisine, Trévallon. En 1973, son fils Éloi s’y installe et réalise le potentiel de ces terres pour la viticulture. Avant 1973 il n’y avait que de la garrigue, la vigne n’avait que très peu de place dans les Alpilles. C’est Éloi Dürrbach qui a ramené la culture des vins de qualité dans la région. Il se lance dans d’immenses travaux pour intégrer la vigne dans ce paysage. Trois ans plus tard, il peut enfin vendanger ses premiers raisins et il faudra deux ans de plus de vinification et d’élevage pour que le Trévallon 1976 soit embouteillé. Forts d’un style particulier et d’un grand respect de la nature les vins de Trévallon font rapidement l’unanimité chez les sommeliers et les connaisseurs, le nectar des Baux de Provence se retrouve peu à peu sur les plus belles tables. Une appellation qui d’ailleurs doit beaucoup au succès du domaine et à l’aura de son créateur. Poussé par le millésime 1982 dont Robert Parker avait reconnu la qualité exceptionnelle, le domaine est un porte-drapeau et bientôt d’autres suivent l’inspiration d’Éloi Dürrbach et défrichent autour des Alpilles pour y planter de la vigne.

Sa contribution ne sera malheureusement pas récompensée lors de création de l’AOC Baux de Provence. Le cabernet-sauvignon comptant pour la moitié de l’encépagement de Trévallon ne sera autorisé qu’à hauteur de 20% dans le décret d’appellation. Ce cépage atlantique était pourtant implanté dans la région depuis l’époque préphylloxérique. En effet, il avait été reconnu par le fameux scientifique Jules Guyot, inventeur du système de taille du même nom, comme étant parfaitement adapté au terroir de Provence. Éloi décide alors, à contrecœur, de quitter l’appellation. Le déclassement de son vin ne l’empêche pas de surclasser ses concurrents des Alpilles, où il est encore considéré de nos jours comme le meilleur.

Maintenant c’est avec ses enfants, Ostiane et Antoine qu’il partage sa passion et la gestion du domaine. Tous deux convaincus par le rôle inégalable de la nature dans la qualité et le style de Trévallon, ils continuent de perpétuer la vision de leurs parents.