SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Ducru Beaucaillou 1990

  • 2ème Grand cru classé Saint-Julien, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

138,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 1

Quantité Prix total
138,00 € TTC

Notations

     
Notation RVF
3 étoiles
Commentaires
Les origines du Château Ducru-Beaucaillou remontent au tout début du XVIIIème et précisément à 1720. Il doit son nom aux "beaux et gros cailloux" qui caractérisent son terroir dont les exceptionnels avantages viticoles se traduisent dans la finesse et l'élégance des vins qu'il permet de produire.
Notation RobertParker.com
Wine Advocate #109
Feb 1997
Robert Parker
Drink: 1999 - 2015


Two bottles of the 1990 Ducru-Beaucaillou, both purchased from a local retailer, exhibited a damp, musty, cardboard component in the nose that obliterated the wine's fruit. The color was a healthy deep ruby/purple, and the wine possessed moderate weight and length, but, as I have written in the past, too many bottles seem musty, giving the impression of being corked. Interestingly, a bottle served at a friend's house on New Year's Day was unquestionably a 90-point wine, exhibiting no off aromas.

Ducru Beaucaillou

Commentaires du Château
Nommé ainsi grâce au terroir caillouteux qui l’entoure, le château Ducru-Beaucaillou, Deuxième Grand Cru Classé, a su utiliser ce dernier, qui lui offre drainage et maturité des raisins, pour en tirer un vin exceptionnel, mûr, ample et armé de tanins fondus. Parmi les Saint-Julien les plus représentatifs de l’appellation, il propose de grands vins qui se dégustent sur la durée, il lui faudra au moins une dizaine d’années pour qu’il dévoile son véritable potentiel…
Histoire du Château
Le domaine fut créé lors de la division du grand domaine de Beychevelle à la fin du 17e siècle. Un siècle plus tard, c’est Bertrand Ducru qui en fait l’acquisition. C’est lui qui fait agrandir le vignoble et amplifie grandement la notoriété de ses vins. Il donnera donc son nom au Château, suivi bien sûr de « Beaucaillou », qualifiant le terroir du domaine, jonché de gros et beaux cailloux.

La fille de Ducru vend le domaine à un irlandais, Nathaniel Johnston, qui marquera son histoire. En effet son régisseur utilisera une bouillie arborant un aspect bleu vert effroyable pour décourager les voleurs. Il remarque rapidement que sur les ceps traités qu’il n’y a pas d’attaque de mildiou : la bouillie bordelaise est née !

Le début du siècle dernier est difficile pour les châteaux bordelais, la prohibition aux États-Unis sur un fond de crise économique force Johnston a se séparer du domaine. Francis Borie reprend le domaine en 1928 et lance un programme important de replantation et de reconstruction. Lorsqu’il décède et laisse le château à son fils, Jean-Eugène Borie, en 1953, le vin de Ducru Beaucaillou, élevé au rang de Deuxième Grand Cru Classé un siècle auparavant, a regagné ses qualités d’antan. En 1978, François-Xavier Borie vient épauler son père à la tête du domaine.

Aujourd’hui

Depuis le millésime 2003 c’est Bruno-Eugène Borie, le fils cadet de Jean-Eugène, qui dirige le domaine. Il est épaulé par le maître de Chai René Lusseau pour les vinifications. Le travail remarquable réalisé par la famille Borie porte ses fruits. Les derniers millésimes ont été très bien reçus par les critiques, notamment le millésime 2009 qui a obtenu une note parfaite 100/100 de la part du critique américain Robert Parker.