SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Suggestions
Dans la même gamme de prix,
nous vous suggérons
Labegorce- Zede 1984
Margaux
60,00 €
Labegorce- Zede 1984
Margaux
60,00 €  54,00 €
Lascombes 1986
Margaux
81,60 €  69,36 €
Marquis de Terme 1990
Margaux
66,00 €  56,10 €
Pape Clement Rouge 1981
Graves
72,00 €  64,80 €
Gazin 1981
Pomerol
72,00 €
Chasse Spleen 1982
Moulis
78,00 €
la Lagune 1982
Haut-Médoc
78,00 €
Beychevelle 1983
Saint-Julien
78,00 €
Sociando Mallet 1983
Haut-Médoc
66,00 €
Leoville Barton 1984
Saint-Julien
72,00 €  64,80 €
Gazin 1985
Pomerol
72,00 €  64,80 €
Gazin 1985
Pomerol
78,00 €  70,20 €
Pontet Canet 1985
Pauillac
72,00 €
la Lagune 1986
Haut-Médoc
66,00 €
Derniers vins consultés :

Durfort Vivens 1986

  • 2ème Grand cru classé Margaux, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

69,60 € TTC | HT

bouteille
par 12 bouteilles

Notations

Wine Spectator
Noté 90/100

   

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Durfort Vivens

Histoire du Château
Le château DURFORT-VIVENS doit son nom aux Durfort de Duras, puissante famille du sud-ouest qui s'installe à Margaux au XIVe siècle. En 1824, le Vicomte de Vivens ajoute son nom à celui de Durfort. La renommée du domaine est à son apogée : le millésime 1844 est vendu plus cher que tous les Seconds Crus de l'appellation Margaux.

La qualité du vin de Durfort est appréciée dès la fin du XVIIIe siècle. L'ambassadeur en France et futur président des Etats-Unis Thomas Jefferson, le place dans ses passionnants carnets de voyage aussitôt après Lafite, Latour et Margaux. Le classement de 1855 confirmera l'opinion de ce fin connaisseur en lui attribuant le rang de Second Cru Classé.

En 1937, le cru est repris par la société du Château Margaux dont la famille Lurton est alors le principal actionnaire. En 1961 Lucien Lurton, passionné et grand défenseur des terroirs vinicoles, acquiert et restaure ce vignoble d'exception.

En 1992, son fils Gonzague hérite de la propriété. Il modernise l'exploitation avec le souci d'exalter les qualités de ce terroir unique.

Aujourd'hui

Le Château Durfort-Vivens a obtenu la certification Demeter pour sa récolte 2016. Il est ainsi le premier des crus classés de l’appellation Margaux à être certifié en biodynamie. L’agriculture biodynamique est l’étape ultime de l’agriculture…