SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Evangile 2005

  • Pomerol, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

288,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 7

Quantité Prix total
288,00 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 96/100

Wine Spectator
Noté 100/100

James Suckling
Noté 100/100

Jean Marc Quarin
Noté 94/100

La Revue du Vin de France
Noté 18.5/20

Jancis Robinson
Noté 18/20

     
Notation RobertParker.com
The 2005 L’Evangile’s gorgeous aromatics consist of spring flowers, black raspberries, licorice, truffle and graphite. The wine is full-bodied, rich, still youthful and backward, with sweet tannin and a long, layered, full-bodied mouthfeel. This stunner is capable of another two to three decades of longevity. The greatest L’Evangile since the 1982 and before the heroic duo of 2009 and 2010?
Notation Wine Spectator
Dark in color, almost purple black, with pure tapenade and hints of ripe plum and berry. Full-bodied, with layer upon layer of velvety tannins and chocolate, berry, vanilla and tea flavors. Lasts for minutes. I am blown away by this wine. This has been amazing since the moment I tasted it from barrel. Reminds me of the superb 1950. Best after 2015. –JS
Notation Quarin
Le cru obtenait ma mention "ma meilleure note donnée à ce cru en primeurs" l'an dernier. Cette seconde dégustation, faite tôt en cours d'élevage, confirme que je goûte là, un des meilleurs vins de la propriété. Très aromatique au nez, particulièrement suave à l'attaque et en milieu de bouche, le vin offre de la densité. Il mêle des sensations très mûres et fraîches. Tannique, un peu chaleureux, et puissant en finale, il s'achève long. Un grand vin de garde. Attendre 2012 et avant 2030-2040.
Notation RVF
Encore sur la retenue d’un point de vue aromatique, il exhale des notes épicées, de réglisse et de cacao. La bouche est dense et les tanins sont fondus. Il apparaît très jeune et aura besoin de temps pour s’ouvrir.

Evangile

Commentaires du Château
Un pomerol par les propriétaires de Château Lafite ne peut tendre que vers l’excellence. Les maîtres du cabernet dans le Médoc sont aussi habiles avec le merlot, surtout lorsque ce dernier s’épanouit dans son terroir de prédilection. Leurs vins sont caractérisés par une bouche opulente, submergée par une énorme masse de fruit. On retrouve du cassis, de la prune, des épices… le pomerol dans son état le plus voluptueux.
Histoire du Château
C’est la famille Léglise qui créa le domaine durant le 18ème siècle, à l’époque il portait le nom de Fazileau. C’est durant la première moitié du 19eme siècle que la propriété, appartenant alors à l’avocat Isambert, prend le nom de L’Evangile. Paul Chaperon achète le château en 1862, c’est lui qui hisse le domaine au niveau d’excellence qu’il connaît encore aujourd’hui. Sa notoriété lui vaut d’être répertorié dans le fameux guide Cocks Féret en 1868, il y est considéré comme un premier cru du haut Pomerol. Au décès de Paul Chaperon, ses descendants vont conduire la propriété jusqu’en 1990, date à laquelle la propriété est rachetée par les Domaines des Barons de Rothschild. L’influence des nouveaux propriétaires se traduit d’abord par une sélection plus affinée du grand vin et la création du Blason de L’Évangile comme second vin. L’élan des Rothschild amène aussi à restaurer le vignoble et rénover le cuvier et les chais.

Aujourd’hui

De nos jours, le vignoble est géré par Eric Kohler, Directeur Technique des Châteaux Bordelais, assisté de Jean Pascal Vazart, Responsable d’Exploitation.
Depuis 1995 un enchainement de millésimes exceptionnels récompense les efforts et les investissements des propriétaires, parmi lesquels il faut notamment distinguer les 1995, 1996, 2000 et un exceptionnel 2009 (100/100 Parker)