SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Evangile 2009

  • Pomerol, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

396,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 4

Quantité Prix total
396,00 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 100/100

Wine Spectator
Noté 97/100

James Suckling
Noté 99/100

Jean Marc Quarin
Noté 95/100

La Revue du Vin de France
Noté 18.5/20

Jancis Robinson
Noté 17/20

     
Notation RobertParker.com
The 2009 l'Evangile may be the reference point offering from this estate for decades to come. (…) It exhibits a sumptuous bouquet of caramels, black raspberry liqueur, blackberries, violets, graphite and truffles. Thick, viscous flavors are reminiscent of such super-ripe vintages as 1982, 1959, 1949 and 1947. (…) This is unquestionably a huge wine, but it also possesses mindboggling complexity and finesse. Because of its sheer extract and velvety personality, it will be drinkable in 4-5 years, and will keep for four decades or more where well-stored. The most profound L'Evangile ever made? "

L'Évangile 2009 pourrait bien devenir la référence pour les décennies à venir. (…) Il présente un somptueux bouquet de caramel, de liqueur de framboise, de mûre, de violette, de graphite et de truffe. Les saveurs charnues et suaves rappelant les beaux millésimes 1982, 1959, 1949 et 1947. (…) Incontestablement un grand vin, issue d'un terroir sublime alliant puissance et fraicheur. Sa complexité ainsi que sa finesse époustouflante en font un vin au caractère pur et velouté pouvant être dégusté aussi bien d'ici 4 à 5 ans que lors des 40 prochaines années, ou plus s'il est bien conservé. Serait-ce l'Evangile le plus profond jamais réalisé ?

Notation Wine Spectator
I love the aromas of black olive and blueberry, with mineral and light mint. Full-bodied, with supervelvety tannins. Superlong. This is dense and very beautiful, with such a great core of fruit. Silky texture. Not sure it is going to be better than 2005 (100 pointer!) but super.
Notation James Suckling
The purity of fruit in this is spellbinding now with blackberry and blueberry as well as violet undertones. Focused on intense yet subtle fruit. Full body, very tight yet textured and sexy. Ultra-fine tannins. The aftertaste of light chocolate and burnt orange peel is always subtle and bright. Needs at least another five or six years to open but already a joy to taste.

Evangile

Commentaires du Château
Un pomerol par les propriétaires de Château Lafite ne peut tendre que vers l’excellence. Les maîtres du cabernet dans le Médoc sont aussi habiles avec le merlot, surtout lorsque ce dernier s’épanouit dans son terroir de prédilection. Leurs vins sont caractérisés par une bouche opulente, submergée par une énorme masse de fruit. On retrouve du cassis, de la prune, des épices… le pomerol dans son état le plus voluptueux.
Histoire du Château
C’est la famille Léglise qui créa le domaine durant le 18ème siècle, à l’époque il portait le nom de Fazileau. C’est durant la première moitié du 19eme siècle que la propriété, appartenant alors à l’avocat Isambert, prend le nom de L’Evangile. Paul Chaperon achète le château en 1862, c’est lui qui hisse le domaine au niveau d’excellence qu’il connaît encore aujourd’hui. Sa notoriété lui vaut d’être répertorié dans le fameux guide Cocks Féret en 1868, il y est considéré comme un premier cru du haut Pomerol. Au décès de Paul Chaperon, ses descendants vont conduire la propriété jusqu’en 1990, date à laquelle la propriété est rachetée par les Domaines des Barons de Rothschild. L’influence des nouveaux propriétaires se traduit d’abord par une sélection plus affinée du grand vin et la création du Blason de L’Évangile comme second vin. L’élan des Rothschild amène aussi à restaurer le vignoble et rénover le cuvier et les chais.

Aujourd’hui

De nos jours, le vignoble est géré par Eric Kohler, Directeur Technique des Châteaux Bordelais, assisté de Jean Pascal Vazart, Responsable d’Exploitation.
Depuis 1995 un enchainement de millésimes exceptionnels récompense les efforts et les investissements des propriétaires, parmi lesquels il faut notamment distinguer les 1995, 1996, 2000 et un exceptionnel 2009 (100/100 Parker)