Nos équipes font le maximum pour assurer la livraison de vos commandes dans les meilleurs délais.*

Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Fixin Vieilles Vignes 2013

Domaine Mortet Denis, Bourgogne rouge

Fixin Vieilles Vignes 2013 Domaine Mortet Denis, Bourgogne rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

50,40 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 6

Quantité Prix total
50,40 € TTC

Domaine Mortet

Histoire du domaine

Domaine Mortet, un grand de la Côte de Nuits

S’il est un domaine qui a bousculé les standards bourguignons, c’est bien celui de Denis Mortet. L’homme a fait preuve de modernité pour avoir développé des vins matures, au boisé très recherché qui ont signé un certain renouveau des vins de bourgogne. La critique s’accorde à reconnaître que le millésime 2004 en est le parfait exemple. Après un intermède assuré par Claire Forestier, son fils Arnaud Mortet assure désormais la relève.

Des vins raffinés

Non sans brio, Arnaud Mortet oriente la vinification des pinots noirs vers davantage de douceur avec moins d’extraction et des élevages affinés. Dans les deux couleurs, les bourgognes sont d’emblée des valeurs sûres. Bienheureux sont ceux qui pourront se procurer le-clos-de-vougeot du domaine, ou même le chambertin dont le millésime 2014 défraye les chroniques de vins. Le Chambertin 2014 a ainsi décroché un 20/20 chez Bettane+Desseauve. La preuve que ces vins illustrent parfaitement la noblesse des grands climats bourguignons. Et selon ces mêmes auteurs, les vins de Mortet sont parmi les plus grands de ce monde. À n’en point douter, le domaine reste résolument moderne et parmi les éminences de la Côte de Nuits.

Créé en trois générations

C’est avec seulement un hectare de vignes que Charles Mortet a créé son domaine en 1956. L’omniprésence du négoce bourguignon le conduit alors à ce mode de commercialisation. Lorsqu’en 1978, son fils Denis reprend le domaine, il va peu à peu développer la vente en bouteilles. Puis le vignoble va s’agrandir jusqu’à onze hectares, sa taille actuelle. Depuis son décès en 2006, c’est Arnaud, son petit-fils qui prend soin maintenant de poursuivre la qualité et la beauté de ces vins.