Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Giscours 2016

3ème Grand cru classé Margaux, Bordeaux rouge

Giscours 2016 3ème Grand cru classé Margaux, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

66,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité Prix total
66,00 € TTC

Notations
Robert Parker
Noté 93/100

Wine Spectator
Noté 92/100

James Suckling
Noté 96/100

Jean Marc Quarin
Noté 92/100

Vinous
Noté 94/100

Jancis Robinson
Noté 16.5+/20

Notation RobertParker.com

Deep garnet-purple colored, the 2016 Giscours gives up aromas of cassis, chocolate, earth, tar, pepper and hoisin with touches of flowers and a meaty nuance. The palate is medium to full-bodied, firm and grainy with a great core and a long finish.

D'un grenat-pourpre profond, le Giscours 2016 a des arômes de cassis, de chocolat, de terre, de goudron, de poivre avec des touches de fleurs. Le palais est moyennement ferme et granuleux et une longue finale.

Notation James Suckling

This has attractive, glossy, ripe red-plum and licorice aromas with cedar, flowers and red berries, as well as a stony edge. A very fragrant, cabernet-driven nose. The palate has elegance and grace with sleek and charming, balanced style and a discreet tannin structure that holds the finish long and fresh. A blend of 81 per cent cabernet sauvignon and 19 per cent merlot. Try from 2023.

Notation Wine Spectator

This is on the darker side of the ledger, with well-melded black currant, blackberry and black cherry fruit, infused with brambly energy and allied to a graphite spine on the anise-tinged finish. Features a light woodsy echo at the very end, but there's plenty of flesh here. Best from 2022 through 2032.

Notation Jeb Dunnuck

93 / 100

The 2016 Château Giscours is fabulous stuff, offering a beautiful, complex (and classic Margaux) perfume of smoke tobacco, black currants, truffly earth, and spring flowers. Finesse-driven, medium-bodied, and seamless on the palate, it has ultra-fine tannins and no hard edges, and is already drinking beautifully. Nevertheless, it’s going to benefit from 3-4 years of bottle age and cruise for 20-25 years or more. The blend of the 2016 is 81% Cabernet Sauvignon and 19% Merlot and it’s well worth a case purchase.

Notation Jancis Robinson

Tasted blind. Quite savoury and saline on the nose. Sweet and round. Not that much tannin. Only just enough acidity. Velvety. Evolved.

Notation Quarin

Couleur vive, de bonne intensité et jeune. Nez intense et fin, au fruité pur, mûr et subtil. Délicat à l’attaque, finement moelleux au développement, très aromatique, le vin fond au palais vers une finale savoureuse, au corps un peu strict même s’il est sans angle. Sa très belle longueur laisse espérer un développement heureux au vieillissement en bouteille.

Management

Ample, encore sur la réserve, ce 2016 de Giscours devra attendre trois à cinq ans avant de se livrer pleinement. Toutefois, ce beau margaux aux tanins fins et épicés sera parfait à maturité sur un rôti. C'est un excellent rappart qualité-prix pour un margaux de ce calibre.

Giscours

Commentaires du Château

Ce Troisième Grand Cru Classé occupe une superficie de 80ha dans le village de Labarde, partie sud de l’appellation de Margaux. Les vins de Giscours sont souvent très concentrés, musclés et solidement charpentés. Les tanins abondants lui permettent de traverser facilement les années, même lors des millésimes difficiles. Ce château de Margaux est définitivement un gage de qualité intemporel.

Histoire du Château

L’histoire de Giscours est ancienne qui remonte jusqu’au 16e siècle. Un donjon voué à la défense du Médoc s’élevait là où, de nos jours, se trouve le château Giscours. Pierre de Lhomme, alors marchand bordelais, achète en 1552 la maison noble au nom de Guyscoutz. Il décide tout de suite d’y planter des vignes, se rendant compte du potentiel formidable du village de Margaux pour la viticulture.

Plusieurs familles vont ensuite prendre part à l’aventure viticole de Giscours, transformant le petit château en véritable palais et modernisant les outils de production, du château au chai. On peut noter en particulier, la construction de la fameuse « Ferme Suzanne » ainsi que d’un parc aux essences rares aménagé par le paysagiste Eugène Bühler.

En 1995 c’est Éric Jelgersma, un homme d’affaires néerlandais qui reprend le château, débute un travail de remise en état des bâtiments ainsi que du vignoble, pas à pas, afin d’agrandir le domaine.

Après quelques semaines de vendanges à Bordeaux, Alexander Van der Beek est sous le charme, il décide de laisser le monde des banques pour celui des raisins. Ami de son père, Eric Jelgersma lui propose de le rejoindre à Giscours pour réaliser son projet de reconstruction et de revalorisation du domaine. Ses premiers pas n’ont pas été faciles mais à force de travail et de passion pour le vin, il a su s’adapter : « Bien sûr, au début, on nous a vus arriver avec méfiance. C’est tout le travail que nous avons fait pour réveiller la qualité du vin qui nous a permis de nous intégrer et de retrouver la confiance des négociants.

Aujourd'hui

Deux ans après l’acquisition de Château Giscours, Eric Jelgersma achète le château du Tertre, dont les vignes touchent celles de Giscours. Continuant sur sa lancée, l’homme d’affaires hollandais a acquis en 2012 à Arsac Château Ligondras, un cru bourgeois en appellation Margaux.
Son directeur général Alexander Van der Beek, gère aujourd’hui l’ensemble du vignoble, en gardant l’enthousiasme de ses premières vendanges.