L'OFFRE DE NOËL EST DISPONIBLE ! JUSQU'À 20% DE REMISE SUR PLUS DE 100 RÉFÉRENCES

Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Haut-Brion 1989

1er Grand cru classé Pessac-Léognan, Bordeaux rouge

- 10 %

Haut-Brion 1989 1er Grand cru classé Pessac-Léognan, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille
  • Etat : Etiquette très légèrement abimée, Fin de loge

2 148,00 €  1 933,20 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 1

Quantité Prix total
2 148,00 €  1 933,20 €     TTC

Notations
Robert Parker
Noté 100/100

Wine Spectator
Noté 100/100

James Suckling
Noté 100/100

Jean Marc Quarin
Noté 95/100

Jancis Robinson
Noté 19/20

Notation RobertParker.com

L'un des plus grands et légendaires vins de Bordeaux du dernier demi-siècle. Le Haut Brion 1989 est constamment prodigieux et presque un pari gagnant pour toute dégustation à l'aveugle de ce millésime comme des autres, il est un classique majestueux et sans faille, un hommage à ce terroir phénoménal et à ses caractéristiques particulières. Le vin a toujours une couleur rubis-pourpre très concentrée, une teinte spectaculaire, encore jeune au nez mais impressionnant de par ses arômes allant de la terre brûlée, aux nôtes de graphite, de mûres, de confiture de cassis, de réglisse et de boîte à épices. (…) La brillante structure du vin, l'extraordinaire pureté et son aspect impeccable sont les signes distinctifs d'une légende des temps modernes. Il n’est encore qu’un adolescent, et je ne m'attends pas à ce qu'il atteigne sa pleine maturité avant 3 à 5 ans, mais ce devrait être un Haut-Brion qui rivalisera avec les plus grands vins jamais réalisés. La vie est trop courte pour ne pas boire ce vin autant de fois que possible ! Un clone moderne des années 1959 ?

This continues to be one of the immortal wines and one of the greatest young Bordeaux wines of the last half-century. Consistently prodigious and almost a sure bet to top the scoring card of any blind tasting of this vintage as well as other years, the 1989 Haut-Brion is a seamless, majestic classic, and a tribute to this phenomenal terroir and its singular characteristics. The wine still has a very thick, viscous-looking ruby/purple color, a spectacular, young but awesome smorgasbord of aromas ranging from scorched earth, liquid minerals, graphite, blackberry and black currant jam to toast, licorice, and spice box. (…) The brilliant symmetry of the wine, extraordinary purity, and seamlessness are the hallmarks of a modern-day legend. It is still in its pre-adolescent stage of development, and I would not expect it to hit its full plateau of maturity for another 3-5 years, but this should be an Haut-Brion that rivals the greatest ever made at this estate. Life is too short not to drink this wine as many times as possible! A modern day clone of the 1959?

Notation James Suckling

This continues to be a perfect wine with a beautiful, dense character of tobacco and sweet fruits. Chocolate, toasted walnuts and flowers here too. It's full-bodied with velvety tannins. Lasts for minutes on the palate.

Notation Wine Spectator

What a gorgeous, seductive and beautiful wine, as always. I can't get over the perfumed aromas of subtle milk chocolate, cedar and sweet tobacco. Full-bodied, yet so refined and silky, lasting for minutes on the palate. Everything is in just the right proportion. This is a wine that will go on forever. I love it. One of my great loves in the wine world.

Notation Jancis Robinson

A very famous wine! Mid ruby. No tannin left. Exceptionally aromatic. Judged by the sommelier Gaëtan Lacoste (very familiar with Haut-Brion's wines) too light now to be decanted. Fresh and sweet but by now relatively light compared to how I remember it. Very refreshing and zesty. Not as opulent as it once was. Very pretty and fresh with a lightly saline note.

Notation Quarin

Couleur sombre, d’intensité moyenne et évoluée. Nez moyennement aromatique, au fruité mûr, avec des nuances d’aiguilles de pin.(...)

Haut-Brion

Commentaires du Château

Le Château Haut-Brion est la seule propriété hors Médoc à intégrer le classement de 1855. Bien que son caractère diffère de ses cousins médocains, le potentiel de son terroir de graves n’a rien à leur envier. Produisant des vins dits plus maigres que les autres premiers, le style du Château Haut-Brion est définitivement plus digeste et soyeux, surtout dans sa jeunesse. Muni de tanins très murs et d’une grande finesse aromatique, cet immense Pessac exhibe à maturité des notes qui s’étendent du gibier au sous-bois, en passant par les épices, un bouquet résolument séducteur.

Histoire du Château

Le nom de Haut-Brion est le premier a être mentionné dans l’histoire du Bordelais comme un cru reconnu. Alors que l’on pensait que le fonctionnaire londonien Samuel Pepys était le premier à l’avoir évoqué dans ses écrits en 1663, des recherches très récentes prouvent que le nom d’ « Aubrion », remonte à 1521 ! En ces temps le domaine est sous la direction de la famille de Pontac qui, consciente du potentiel de ce terroir fabuleux, met en œuvre de nouvelles techniques de vinification telles que l’ouillage et le soutirage, avec l’objectif de donner au vin la possibilité de se bonifier avec l’âge.

Le domaine reste dans les mains de la famille de Pontac jusqu’au début du 19e siècle où le célèbre ministre des Affaires étrangères de Napoléon, Monsieur de Talleyrand, en fait l’acquisition. Son illustre propriétaire servait alors le grand vin d’Haut-Brion lors de grandes occasions, par conséquent le prestige du château s’en voyait décuplé.

Un demi-siècle plus tard, la seconde exposition universelle révèle au monde entier le classement de 1855 des crus de Bordeaux, bien évidemment Château Haut-Brion figure parmi les quatre meilleurs… Le succès du domaine des graves n’avait surpris personne, car il était, depuis longtemps, apprécié et acclamé par les plus fins palais, comme l’ambassadeur américain Thomas Jefferson qui ne tarissait pas d’éloges sur ce cru.

Aujourd’hui

L’histoire moderne du château commence en 1935 avec l’arrivée de Clarence Dillon, grand financier new-yorkais, à sa tête. Alors qu’il désirait mettre la main sur le Château Cheval Blanc, son impatience et des conditions climatiques défavorables,l’amènent à se tourner vers Haut-Brion. De nos jours, le château est encore dirigé par la société « Domaine Clarence Dillon SAS ». L’implication et les investissements de la famille Dillon durant le siècle dernier ont permis à Haut-Brion de garder son image de Premier Grand Cru Classé, produisant chaque année l’un des meilleurs vins du monde…