PRIMEURS 2018 : Plus que quelques jours pour en profiter !

Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Haut-Brion 2014

1er Grand cru classé Pessac-Léognan, Bordeaux rouge

Haut-Brion 2014 1er Grand cru classé Pessac-Léognan, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

384,00 € TTC | HT

bouteille
par 6 bouteilles

Quantité Prix total
2 304,00 € TTC

Notation RobertParker.com

As I observed when I made the comparison in barrel, the Haut Brion exudes more red fruit than La Mission Haut Brion, adorned with wild strawberry, bilberry, tobacco and again, just that hint of menthol in the background. The palate is very fresh and taut on the entry. The acidity is very nicely pitched and there is a touch of marmalade and blood orange that is tangible at the back of the mouth. There is real frisson to this Haut Brion, not quite as seductive and as smooth as its sibling over the road, but very persistent in the mouth. I noticed that over 15 to 20 minutes that the Haut Brion just gained more and more complexity, putting a small distance between itself and La Mission, as if determined to mock my opinion in barrel that La Mission would have the upper hand! Be my guest. Haut Brion has an inch, just an inch ahead of its "rival" sibling.

Le Haut-Brion 2014 est un assemblage de 50% de merlot, 11% de cabernet franc et 39% de cabernet sauvignon. Cette cuvée révèle des notes de fruits rouges, ornées de fraises des bois, de myrtilles, de tabac et une touche de menthol en arrière-plan. La bouche est très fraîche et tendue. Il y a un vrai frisson dans ce Haut-Brion.

Notation Wine Spectator

"Loaded with warm tar, singed juniper, plum reduction and cassis notes that are perfectly melded, giving this a remarkably supple edge. The finish lets tobacco, bay leaf and incense accents glide in. Shows lovely mouthfeel and superior refinement overall. Best from 2020 through 2035."

Notation James Suckling

"Beautifully perfumed with rose petals, violets and currant bush. Full body, very silky tannins and bright acidity. Tannins are super fine-grained. Goes on for minutes. Racy and refined. Persistent. Drink in 2025. "

Notation Quarin

"Couleur intense et belle. Nez très aromatique, fin, fruité de type mûr. Ample à l’attaque, distinguée dans sa trame au développement, savoureux, le vin avance doucement vers une finale de bonne longueur à la tannicité douce et parfumée. De l’ensemble, il ressort une sensation de classe, mais aussi de discrétion."

Notation Jancis Robinson

"Tasted blind. Lots of development at the rim. Meaty and interesting with some saline quality and some veginess. Really appetising and unforced. Smooth as a baby’s bottom. Quite long but very definitely understated. 21st-century wine! Long. Very rich and exciting. "

Haut-Brion

Commentaires du Château

Le Château Haut-Brion est la seule propriété hors Médoc à intégrer le classement de 1855. Bien que son caractère diffère de ses cousins médocains, le potentiel de son terroir de graves n’a rien à leur envier. Produisant des vins dits plus maigres que les autres premiers, le style du Château Haut-Brion est définitivement plus digeste et soyeux, surtout dans sa jeunesse. Muni de tanins très murs et d’une grande finesse aromatique, cet immense Pessac exhibe à maturité des notes qui s’étendent du gibier au sous-bois, en passant par les épices, un bouquet résolument séducteur.

Histoire du Château

Le nom de Haut-Brion est le premier a être mentionné dans l’histoire du Bordelais comme un cru reconnu. Alors que l’on pensait que le fonctionnaire londonien Samuel Pepys était le premier à l’avoir évoqué dans ses écrits en 1663, des recherches très récentes prouvent que le nom d’ « Aubrion », remonte à 1521 ! En ces temps le domaine est sous la direction de la famille de Pontac qui, consciente du potentiel de ce terroir fabuleux, met en œuvre de nouvelles techniques de vinification telles que l’ouillage et le soutirage, avec l’objectif de donner au vin la possibilité de se bonifier avec l’âge.

Le domaine reste dans les mains de la famille de Pontac jusqu’au début du 19e siècle où le célèbre ministre des Affaires étrangères de Napoléon, Monsieur de Talleyrand, en fait l’acquisition. Son illustre propriétaire servait alors le grand vin d’Haut-Brion lors de grandes occasions, par conséquent le prestige du château s’en voyait décuplé.

Un demi-siècle plus tard, la seconde exposition universelle révèle au monde entier le classement de 1855 des crus de Bordeaux, bien évidemment Château Haut-Brion figure parmi les quatre meilleurs… Le succès du domaine des graves n’avait surpris personne, car il était, depuis longtemps, apprécié et acclamé par les plus fins palais, comme l’ambassadeur américain Thomas Jefferson qui ne tarissait pas d’éloges sur ce cru.

Aujourd’hui

L’histoire moderne du château commence en 1935 avec l’arrivée de Clarence Dillon, grand financier new-yorkais, à sa tête. Alors qu’il désirait mettre la main sur le Château Cheval Blanc, son impatience et des conditions climatiques défavorables,l’amènent à se tourner vers Haut-Brion. De nos jours, le château est encore dirigé par la société « Domaine Clarence Dillon SAS ». L’implication et les investissements de la famille Dillon durant le siècle dernier ont permis à Haut-Brion de garder son image de Premier Grand Cru Classé, produisant chaque année l’un des meilleurs vins du monde…