Profitez de 15% de remise sur l'ensemble des cuvées du Domaine Saint Andrieu

Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Issan 2017

3ème Grand cru classé Margaux, Bordeaux rouge

Issan 2017 3ème Grand cru classé Margaux, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

54,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité Prix total
54,00 € TTC

Notation RobertParker.com

The 2017 D'Issan (a blend of 65% Cabernet Sauvignon and 35% Merlot) is medium to deep garnet-purple in color with a nose of baked plums, warm cassis and stewed cherries plus earth, balsamic, Sichuan pepper and herbs hints. The palate is medium-bodied and plush with soft acidity and bags of juicy fruit leading to a gratifyingly spicy finish.

Notation Jeb Dunnuck

The 2017 Chateau D'Issan offers more of everything, with a deep ruby/plum color and rocking notes of black raspberries, cassis, spring flowers, violets, loamy earth, and dried tobacco. Beautifully textured, elegant, and finesse-oriented, it has excellent tannins, medium to full body, and an outstanding finish. Based on a blend of 65% Cabernet Sauvignon and 35% Merlot representing just 47% of the total production, aged in 50% new oak, give bottles 3-5 years and enjoy over the following two decades. This estate covers just over 42 hectares of vines planted in deep, gravelly, clay-based soils. The quality here has been on an upward trend over the past decade thanks to the talents of Emmanuel Cruse and consultant Eric Boissenot.

Notation Jancis Robinson

Deep cherry red. Sweet, lifted red-cherry fruit on the nose. Very inviting. Cherries on the palate, too. Not particularly concentrated but scented with red fruit and the tannins are appropriately light to match the depth of fruit. Fresh and persistent. Silky finish. Not for the very long term, perhaps. (JH)

Notation Quarin

Couleur sombre, intense et belle. Nez fruité et discret. Caressant à l’attaque, très fruité au développement, le vin glisse au palais et va crescendo tout en étant un peu retenu dans son expression. Tannicité enveloppée, longueur moyenne et agréable.

Issan

Commentaires

Regium mensis aris que deorum : Pour la table des Rois et l'autel des Dieux, telle est la devise du Château d'Issan, Troisième Grand Cru classé dans l'appellation Margaux. Ce vin fut en effet servi en 1152 au mariage d'Aliénor d'Aquitaine et d'Henri Plantagenêt, futur roi d’Angleterre. Depuis lors le Château d’Issan a bien grandi et fait désormais partie des vins les plus convoités de Margaux. Il se distingue par son caractère souple, charnu mais délicat, et par ses parfums intenses et provocants de fleurs séchées et de mûres. Souvent déjà très apprécié dans sa jeunesse, le Château d’Issan reste un grand bordeaux de garde.

Histoire du Château

Le Château d’Issan est l’un des domaines les plus anciens du bordelais. Son histoire remonte au Moyen Age. La propriété, qui se nommait alors Mothe Cantenac puis Théobon, produisait déjà un vin de qualité, apprécié des plus grands de ce monde. Située au bord de la Gironde, elle appartenait autrefois aux seigneurs de Cantenac. D’après certains historiens, cette place forte fut le point de ralliement des armées anglaises après leur défaite à Castillon-la-Bataille en 1453.
Puis pendant trois siècles, plusieurs familles vont se succéder à la tête du château : les Noailhan, les Meyrac, les illustres Ségur, les Salignac, les de La Vergne, Les Escodeca de Boisse… À partir de 1575, la famille d’Essenault prend le domaine en main et le rebaptise, par contraction de son nom, Château d’Issan. Le classement de 1855 consacre son fabuleux terroir et il accède au rang de Troisième Grand Cru classé. Issan est alors qualifié de Château avec les seuls Lafite, Margaux, Latour et Beychevelle. En 1866, Gustave Roy reprend le Château d’Issan, où il fait construire les premiers chais gravitaires. Il doit gérer la crise du phylloxéra et la replantation massive de pieds greffés qui suivra.

Aujourd’hui

Au XXe siècle, Issan connaît un renouveau grâce à l’impulsion de la famille Cruse qui entreprend des travaux de titan sur la propriété. Lionel Cruse mène à bien la restauration du château, la replantation du vignoble et la modernisation des structures. Depuis 1998, grâce aux investissements réalisés par son fils Emmanuel Cruse dans le vignoble et les chais, les vins d’Issan reflètent plus que jamais l’authenticité du terroir. Jacky Lorenzetti, entrepreneur audacieux, rejoint la famille Cruse dans cette aventure vinicole en 2012. Emmanuel Cruse rappelle avec humour : « Je m’occupais déjà pour lui, (président du club de Rugby Racing Métro 92), des châteaux Pédesclaux et Lilian Ladouys avant qu’il n’entre dans le capital du château familial. Avec lui, je travaille dans la sérénité. »
À force de ténacité, de passion et d’efforts, les différentes générations qui ont ainsi œuvré à la renaissance du Château d’Issan lui ont redonné toutes ses lettres de noblesse.