SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Lafon Rochet 2012

  • 4ème Grand cru classé Saint-Estèphe, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

34,80 € TTC | HT

Bouteille

Quantité Prix total
34,80 € TTC

Notations

Jean Marc Quarin
Noté 90/100

Jancis Robinson
Noté 16.5/20

 

Lafon-Rochet

Commentaires du Château
Le Lafon-Rochet est un vin à la fois simple et complexe, il exprime des arômes de fruits noirs dans la majorité des millésimes. Il existe véritablement un fondu et une expression propre à Saint-Estèphe, une certaine chaleur et une rondeur tout en finesse nées du cépage Merlot.
Histoire du Château
Situé au sud-ouest de l’appellation Sainte Estèphe, mitoyen de Lafitte et Cos d’Estournel, le vignoble de 45 ha d’un seul tenant s’étend sur un terroir argilo-calcaire exceptionnel. Le domaine naît au début du XVIIIe lorsqu’Etienne de Lafon, parlementaire girondin, acquiert par mariage des terres situées sur le lieu-dit "La Rochette" à Saint Estèphe.

Au cours des 150 ans qui suivirent, le Château fut entretenu par les héritiers d’Etienne de Lafon qui firent face aux maladies et difficultés économiques du vignoble, et amenèrent Lafon-Rochet au classement de 1855 des Grands crus du Médoc.

Après avoir changé de mains 4 fois, le domaine est acquis en 1961 par Guy Tesseron. Homme de la vigne, producteur et éleveur de grands Cognacs, ce charentais épris de qualité va petit à petit redonner au Château Lafon-Rochet tout son lustre. D’importants travaux sont alors entrepris : rénovation des chais, du cuvier et même du château, entièrement démoli et reconstruit sur les plans d’une Chartreuse élégante et atypique pour l’époque.

Passionné par cette aventure médocaine, Guy TESSERON achète en 1975 le Château Pontet-Canet à Pauillac. Ses fils Michel et Alfred l'aident dans la gestion de ces deux châteaux. En 1999, ses enfants, Michel Tesseron et Caroline Poniatowska reprennent la propriété. Cuviers et chais à barriques sont de nouveau rénovés en 2000 et en 2007, Basile Tesseron, fils de Michel, rejoint la direction du domaine.

Aujourd’hui...

Ces dernières années, une importance croissante a été portée à la viticulture : les insecticides sont bannis, un enherbement est pratiqué et les techniques mises au service de la qualité en maîtrisant les rendements.