SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Lagrange 2015

  • 3ème Grand cru classé Saint-Julien, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

44,40 € TTC | HT

Bouteille

Quantité Prix total
44,40 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 93/100

Wine Spectator
Noté 91/100

James Suckling
Noté 94/100

Jean Marc Quarin
Noté 91/100

Vinous
Noté 91/100

Jancis Robinson
Noté 17-/20

     
Notation RobertParker.com
Medium to deep garnet-purple in color, the 2015 Lagrange gives up fragrant notes of chocolate-covered cherries, cassis and blackberry pie with touches of violets, forest floor, truffles and cigar box. Medium-bodied with plenty of intense black fruit and firm, grainy tannins, it has a racy line and long, mineral-laced finish.

De couleur grenat foncé, le Lagrange 2015 offre des notes parfumées de cerises enrobées de chocolat, de cassis et de tarte aux mûres avec des touches de violettes, de sous-bois, de truffes et de boîte à cigares. Moyennement corsé avec beaucoup de fruits noirs intenses en bouche, le vin possède des tanins fermes et granuleux, il a une trame racée et une longue finale minérale.
Notation Wine Spectator
A sleek, pure style, with violet and anise notes running in lockstep from the get-go, offering a beam of raspberry, blackberry and cassis flavors. Features a light tug of graphite through the finish, but this is relatively accessible already.

Un style épuré avec des notes de violette et d'anis qui s'enchaînent dès le départ, offrant une cascade de saveurs, notamment de framboise, de mûre et de cassis. Au palais, le vin dévoile une légère note minérale de graphite en fin de bouche.
Notation James Suckling
Anyone who thinks that modern Bordeaux has become too soft or easy should taste this seriously tannic yet sleek and vibrant wine. So much drive and energy that the weak of heart should better stand back. Better from 2020 and has a couple of decades of ageing potential.

Quiconque pense que le Bordeaux moderne est devenu trop doux ou trop facile à boire devrait goûter ce Château Lagrange puissant et tannique, tout en étant élégant et vibrant. Tellement de dynamisme et d'énergie se dégage de ce vin (…). Fabuleux à partir de 2020 et avec un potentiel de vieillissement de deux décennies.
Notation Quarin
Couleur sombre de bonne intensité. Nez fruité, frais et mûr. La bouche caresse dès l'attaque et se présente sur un corps plutôt élancé cette année. Savoureux et même suave, de bonne corpulence, le vin s'achève sur une longueur normale et sans angle. L'élevage dira la suite.
Notation Jancis Robinson
Blueish crimson. Light and neat. A bit tight and restrained but certainly not flashy! A bit drying on the end but ambitious for the long term. A slightly minor key for the vintage. Drying end.

Lagrange

Commentaires du Château
Sur les 157 hectares du domaine, 118 sont plantés en vignes sur un sol de graves, tantôt fines, tantôt plus grossières, accompagnées de sable et d’argile ferrugineuse. La qualité ce troisième grand cru classé est en progression constante depuis 1983, il fait désormais partie des meilleurs Saint-Julien. Un nez aromatique avec une bouche ferme et structurée qui regorge d’arômes de cassis (du cabernet-sauvignon), de chocolat, de cuir et d’épices.
Histoire du Château
L’histoire du domaine commence avec les templiers qui ont donné une orientation viticole au domaine connu auparavant sous le nom de la « Grangia ». Mais c’est au cours du 18e siècle que la notoriété du domaine fut acquise. En 1712, le château appartient à la famille de Brane, qui possédait plusieurs domaines, dont le fameux Brane-Mouton (futur Mouton-Rothschild). Le domaine passe ensuite dans les mains de plusieurs propriétaires et c’est le comte Duchâtel qui était à la tête du château en 1855 lorsqu’il atteint le rang de Troisième Grand Cru Classé. Cependant, Thomas Jefferson avait déjà lui-même officieusement octroyé ce prestigieux classement lors de sa tournée à Bordeaux en 1785.
Entre 1842 et 1874, le domaine compte 280 hectares dont 120 de vignes. Le domaine est acheté par M. de Muicy Louys en 1874. Les crises se succèdent (Phylloxéra, mildiou, guerres) et il est contraint de morceler ce vaste domaine. Deux Basques espagnols, Manuel Cendoya et Jose Telleria reprennent le domaine en 1925. Ils lutteront pour maintenir le domaine à flot, mais la qualité du vin ne retrouvera pas les sommets du 19e siècle.
C’est le groupe japonais Suntory qui reprend le domaine en 1983. Armés de moyens financiers solides, ils reconstruisent le domaine qui ne comptait plus que 57 hectares de vignes. Au terme de plus de vingt années de travail, d’investissements humains et techniques, Lagrange a retrouvé la plénitude et la reconnaissance de ses pairs. Ce Troisième Grand Cru Classé émerveille les sens par son style puissant, corsé et concentré.

Aujourd’hui …

De nos jours, c’est un nouveau tandem formé de Matthieu Bordes et Keiichi Shiina qui dirige le domaine La recherche de l’excellence continue de nos jours avec une modernisation des méthodes de production vers un plus grand respect de l’environnement et une évolution constante de l’expression de ce merveilleux terroir.