SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Latour 1985

  • 1er Grand cru classé Pauillac, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Magnum
  • Etat : Niveau très légèrement bas

960,00 € TTC | HT

Magnum

Quantité : 1

Quantité Prix total
960,00 € TTC

Notations

Wine Spectator
Noté 93/100

James Suckling
Noté 93/100

Jean Marc Quarin
Noté 89/100

Jancis Robinson
Noté 18/20

   
Notation Wine Spectator
"Rich and ripe wine. Dark red color with an amber edge. Loads of meat, berry and tobacco character on the nose. Very rich. Full-bodied, with soft, velvety tannins and a long, ultraripe fruit finish. Still very fresh and young.--Latour vertical. Best from 2000 through 2015. –JS"
Notation James Suckling
"Aromas of mint and currants with some spices. Full and velvety texture with fresh and clean fruit and a yummy finish. Drink it. "
Notation Jancis Robinson
"From Latour's English period. Very dark crimson still and marked by the easy sweetness of the year. Only with time in the glass did it lose a bit of focus and become a bit leathery with a hint of rusty nails, suggesting this wine is now at its peak. It reminded some of Grenache."
Commentaires
Les vins sont très bien équilibrés avec des notes de vanille, caramel et fruits rouges . En bouche, ce sont des vins moelleux, élégants, amples et concentrés mais sans aucune dureté, ce qui leur permet de vieillir harmonieusement. (dégustation : juin 2000)

Qualité : Grande année

Grand Vin : 2000-2010. Atteint son apogée maintenant.
Décanter et aérer 1/2 heure avant le service.

Latour

Commentaires du Château
Situé à la limite de Pauillac et de Saint-Julien, la tour de Saint Maubert s’élève, inébranlable, depuis plus de 600 ans. Symbole mondialement connu du Château Latour, cette bâtisse est à l’image des vins du domaine, qui, comme elle, traversent les âges. La marque de fabrique de ce Premier Grand Cru Classé est définitivement sa richesse. Une expression très authentique du cabernet sauvignon qui se traduit par des vins amples et très tanniques. Assez farouche dans sa jeunesse, les vins du Château Latour s’ouvrent doucement, mais sûrement. Son endurance hors pair permet aux grands millésimes d’évoluer très longtemps pour finir sur des spectres aromatiques très complexes : noisette fraîche, cuir, cassis, graphite. Le grand vin de garde par excellence…
Histoire du Château
Le Château Latour doit son nom à la tour de Saint Maubert, construite par les Anglais pour protéger l’estuaire durant la guerre de Cent Ans. Le domaine ne se tourne vers l’exploitation vitivinicole que plus tard lorsque la Famille de Ségur en fait l’acquisition en 1695. Surnommé « le Prince des vignes », le marquis Nicolas-Alexandre de Ségur qui possédait alors Mouton et Lafite, a pour objectif de satisfaire la demande de la haute société anglaise. Le marquis améliore son vin de telle sorte que son prix en sera multiplié par cinq durant le 17e siècle.

Les descendants des de Ségur gardent la majorité des actions de la propriété et créent en 1842 la première société civile agricole. C’est en 1962 que le domaine change de mains lorsqu’une société anglaise, Pearson rachète la majorité des parts. Une autre compagnie britannique, Allied Lyons reprend le contrôle en 1989 jusqu’à ce que le château Latour revienne finalement à un propriétaire français en 1993, l’homme d’affaires François Pinault.

Le grand succès du domaine est dû à l’emplacement de ses vignes, 47 hectares d’un seul tenant appelés « l’enclos » situé entre Léoville Las Cases et Pichon Longueville. Reposant sur une croupe de graves Garonnaises très proche de la Gironde, ce sol très bien drainé est très profond et chaud, l’emplacement idéal pour obtenir le meilleur cabernet sauvignon du monde.

Aujourd’hui

Sous l’impulsion de François Pinault, le château Latour entame de grands travaux : nouveaux chais, salle de dégustation, nouvelle ligne architecturale du bâtiment principal. Les travaux s’achèvent en 2003 et une nouvelle équipe technique est mise en place sous les ordres de Frédéric Engerer, gérant depuis 1998. Constamment en recherche d’harmonie et de précision, le château Latour expérimente de nouvelles méthodes comme la biodynamie, déjà adoptée par plusieurs grands noms du Médoc.