SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Leoville Barton 2004

  • 2ème Grand cru classé Saint-Julien, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

90,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité Prix total
90,00 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 92+/100

Wine Spectator
Noté 91/100

Jean Marc Quarin
Noté 93/100

La Revue du Vin de France
Noté 17/20

Jancis Robinson
Noté 16/20

 
Notation Quarin
Noté 16.5 en 2006-03 en barrique au château
Belle couleur. Grand nez fin et mûr, très bien associé au bois. Notes de cerise, de cassis et d'encre. La bouche, tout en délicatesse, est moins dense et serrée que Léoville Poyferré. Le vin se développe avec du charme, du goût et une belle longueur aromatique, fraîche et distinguée.
Notation RobertParker.com
Wine Advocate # 171
Jun 2007
Robert Parker 92+
This is an impressively endowed vin de garde that should age effortlessly for 20-30 years. How Anthony Barton continues to fashion uncompromisingly primordial Bordeaux that are always among the biggest and densest of all the St.-Juliens is beyond me, but he does it year in and year out. Moreover, when it’s time to set the price, he appears to have the consumer foremost in his mind. The 2004 is a classic Leoville-Barton meant for long aging. Concentrated, with loads of smoke, creme de cassis, forest floor, and earthy notes emerge from this impressive, but oh, so backward wine. Anticipated maturity: 2015-2030+.
Notation Wine Spectator
Score: 91
Issue: Mar 31, 2007
Currant and dark chocolate, with hints of mineral. Full-bodied, with silky tannins and a long, caressing finish. Balanced. A more delicate and refined style. Best after 2011. –JS

Léoville Barton

Commentaires du Château
Le château Léoville Barton, Deuxième Grand Cru Classé à Saint-Julien est un des plus beaux domaines de l'appellation. Ce terroir propose des vins plus charnus et amples que ceux de Pauillac, tout en gardant la légendaire finesse bordelaise. Les cabernets, principalement de vieilles vignes, assurent la production de vins de garde charpentés, bien équilibrés par le merlot qui amène beaucoup de rondeur et de fruit à l'assemblage. Les vins de Léoville-Barton sont parmi les plus puissants de l'appellation, d'une couleur presque noire. Ils sont dominés par des arômes de sous-bois, de crème de cassis avec beaucoup de longueur et une finale de torréfaction.
Histoire du Château
La famille irlandaise Barton acquit le château Langoa et une partie du grand domaine de Léoville au début du 18ème siècle. L'absence d'installations (chai, bâtiments, etc.) dans la partie du vignoble de Léoville Barton force Hugh Barton à vinifier au Château Langoa.

Très tôt les différences entre les deux domaines se font ressentir, bien que sur le même terroir bien drainé de graves reposant sur une couche argilo-calcaire. On voit bien que Langoa est plus fin et subtil, mais que la charpente de Léoville lui permet de vieillir d'une manière plus intéressante.

Anthony Barton arrive à la tête des deux châteaux en 1983, un excellent millésime qui en suivait un exceptionnel, tous deux permettant aux Barton de sublimer le grand potentiel de leurs deux châteaux. L'enthousiasme d'Anthony ainsi que de subtiles modifications dans le processus de vinification permettent bientôt à ce château de connaître le succès florissant que nous connaissons aujourd'hui.

Aujourd'hui…

Lilian Barton Sartorius, fille d'Anthony Barton, est désormais à la tête du domaine. Elle est rejoint par sa fille Mélanie et sont toutes deux secondées par François Bréhant, directeur technique de Léoville Barton et Langoa Barton. Jacques et Eric Boissenot sont tous deux au cœur de l'équipe technique et contribuent à l'essor de ce Deuxième Grand Cru Classé.