PRIMEURS 2018 : Plus que quelques jours pour en profiter !

Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Leoville Las Cases 1988

2ème Grand cru classé Saint-Julien, Bordeaux rouge

Leoville Las Cases 1988 2ème Grand cru classé Saint-Julien, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

216,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 10

Quantité Prix total
216,00 € TTC

Notations
Robert Parker
Noté 92/100

Wine Spectator
Noté 95/100

Jean Marc Quarin
Noté 89/100

Jancis Robinson
Noté 17.5/20

Notation Quarin

Noté 16 en 2008-09 en bouteille chez un particulier
Couleur rouge sombre, évoluée et de bonne intensité. Nez fruité, assez aromatique, frais, difficile à décrire. Délicieux en bouche, ce vin fond, évolue savoureux, sur des tannins unis, avec du goût et une trame précise. Bonne longueur. A boire et avant 2020. Bonne année dans le Médoc.

Notation RobertParker.com

Wine Advocate # 101
Oct 1995
Robert Parker 92
Drink: 1997 - 2015
Remarkably, the 1988 Leoville-Las Cases has always been one of the most successful wines of the vintage. In this tasting it clearly outshone all its component parts. With a rich, spicy, fruitcake, cedary, cassis-scented nose, this medium-bodied, moderately tannic Las Cases offers attractive sweetness and suppleness on the palate, a well-delineated and focused personality, and a moderately tannic finish. The wine is just beginning to reveal some aromatic development. It will benefit from another 2-5 years of cellaring and will keep for 20+ years.

Notation Wine Spectator

Score: 95
Issue: Web Only - 2009
Wow. Really youthful on the nose, with currant, blackberry and hints of vanilla bean. Full-bodied, with chewy tannins and lots of mint and fruit. Goes on for a long time. Surprisingly youthful. Give it a couple of years. So focused and beautiful. '88/'98 Bordeaux blind retrospective (2008). Best after 2010. –JS

Notation RVF

Noté 19/20
La supériorité de ce vin a fait l'unanimité. Sa chair, son assise tannique sont impressionnantes. Sans aucune rusticité, l'attaque en bouche est marquée par un velouté superbe. Il s'impose avec des arômes classiques de fruits noirs, d'épices et de havane. Très grande intensité alliant puissance et élégance, richesse et fraîcheur. Une fois encore, Léoville Las Cases montre qu'il peut atteindre, voire dépasser les meilleurs premiers ! A boire maintenant et sur cinq ans.
(La Revue du Vin de France, nov 2009)

Léoville Las Cases

Commentaires du Château

À la limite Nord de Saint-Julien on trouve une des propriétés les plus anciennes du Médoc : le château Léoville Las Cases. De nos jours, son vin jouit d’une réputation internationale. Certainement un des Saint-Julien les plus concentrés, issu d’une grande proportion de cabernet-sauvignon, il est très coloré, très tannique et bien entendu, un vin de longue garde. Un Second Grand Cru Classé qui talonne de très très près les premiers…

Histoire du Château

Le Domaine de Léoville était une des propriétés les plus anciennes du Médoc. Le domaine a été scindé durant le début du 19e siècle juste avant le classement de 1855. Il en résulte les trois Léoville que nous connaissons aujourd’hui : Léoville Las Cases, Barton et Poyferré. Léoville Las Cases représente aujourd’hui les 3/5 du domaine original.
Le Marquis de Las Cases est celui qui a donné son nom au fameux domaine. Ses enfants et petits-enfants ont hérité du domaine et l’ont géré jusqu’en 1900. Durant le siècle dernier, la famille Skawinski a administré et racheté, petit à petit, le domaine pour le posséder en intégralité en 1976. Depuis cette date c’est la famille Delon, descendante des Skawinski qui gère le domaine.
L’essentiel des vignes est situé sur la première croupe de graves à partir de la Gironde, la ligne de démarcation entre Saint-Julien et Pauillac. Un clos d’environ 55ha nous offre chaque année le grand vin de Léoville Las Cases et un bloc extérieur de 45ha nous offre le Clos du marquis, qui n’est pas un second vin mais bien un autre cru produit par le château. Il existe depuis 1902 et a toujours produit un vin reconnu par les amateurs, possèdant aujourd’hui la plénitude d’un Troisième Grand Cru Classé.

Aujourd’hui...

Jean-Hubert Delon est à la tête du domaine depuis 1994. En parallèle de ses études de droit il a suivi les cours d’œnologie du Professeur Emile Peynaud, son mentor : « Jai toujours admiré cet homme, qui a beaucoup fait pour la qualité des nectars des deux rives et, lorsqu’il passait dans nos propriétés, je l’écoutais avec la plus grande attention. Je m’inspire de ses principes. Pour faire un grand vin, il faut des raisins mûr, sains et homogènes. » Depuis 2007 le château produit un second vin, le Petit Lion, issu des jeunes vignes du domaine.