Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Leoville Poyferre 2002

2ème Grand cru classé Saint-Julien, Bordeaux rouge

Leoville Poyferre 2002 2ème Grand cru classé Saint-Julien, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

80,40 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 11

Quantité Prix total
80,40 € TTC

Notations
Robert Parker
Noté 90/100

Wine Spectator
Noté 89/100

Jean Marc Quarin
Noté 93/100

Jancis Robinson
Noté 16.5/20

Notation Quarin

Noté 16,25 - 16,5 en 2005-11 en bouteille au château
Robe colorée. Nez net, intense, fin, finement chocolaté avec des notes de cacao. Minutie de l'entrée en bouche. Douceur de la texture. Ce vin caresse, se serre, devient aromatique et puis son grain se serre. Très belle finale aromatique et longue, finement chocolatée. C'est très bon.

Notation RobertParker.com

Wine Advocate # 158
Apr 2005
Robert Parker 90
This wine has completely shut down since it’s been bottled but exhibits a saturated ruby/purple color, high levels of tannin, and sweet, noble black currant fruit intermixed with some licorice, espresso roast, and pain grille. In the vernacular, it is closed for business, with medium to full body, high levels of tannin, and good acidity in a more structured, classic style than the 2003. This is a big, traditionally made wine to forget for a good 5-8 years. Anticipated maturity: 2011-2020.

Léoville Poyferré

Commentaires du Château

Léoville Poyferré est réputé pour produire un vin d’une grande qualité et être très constant d’un millésime à l’autre. Ce Deuxième Grand Cru Classé propose un style riche, harmonieux, digne de son grand terroir de graves. De manière générale, on y retrouve des notes de cassis, de mûres, complétées par de la torréfaction et du tabac lorsque le vin est plus évolué. Les tanins généralement nombreux et fermes s’assouplissent après 5 à 8 ans, ils sont enrobés d’une texture veloutée et sensuelle qui laisse place à une grande profondeur.

Histoire du Château

L’histoire du château commence avec la division du domaine Léoville dont la famille Barton acheta une partie, le marquis de Las Cases les deux tiers du reste, et le dernier tiers fut transmis à Jeanne d’Abadie. Cette dernière le vendit rapidement à la Baronne de Poyferré qui ajoutât son nom à celui du domaine pour obtenir la dénomination actuelle du château.

Les Poyferré ne purent garder le domaine longtemps, il changea donc de propriétaires plusieurs fois pour finalement trouver à sa tête la famille Cuvelier en 1903. Déjà propriétaires des châteaux le Crock, Camensac, Moulin Riche ainsi que d’un négoce, les Cuvelier ont de grandes ambitions pour le domaine. Leur connaissance du vignoble médocain ainsi que la vinification des vins de garde assurent une qualité grandissante. Léoville-Poyferré est définitivement au niveau de son classement de Deuxième Grand Cru Classé en 1855. Cependant les conditions climatiques et économiques des années 1920 et 1930 ne permettent que quelques grands millésimes (28, 29, 34).

La fin des années 1970 a été difficile, Didier Cuvelier se rend alors compte des investissements et des efforts à fournir pour rehausser Poyferré à son vrai niveau. Sa prise en main du domaine permet une amélioration évidente de la qualité des vins au début des années 1980. Les millésimes 82 et 83 sont la preuve du renouveau de ce château.

Aujourd’hui…

Grâce à son histoire riche et son terroir unique, Léoville Poyferré a su relever les défis de la modernité. Didier Cuvelier a investi et grandement restructuré le vignoble. Les vignes ont maintenant en moyenne autour de 30 ans et commencent à donner le meilleur d’elles-mêmes. Isabelle Davion (œnologue), Bruno Clenet (chef de culture) et Didier Thoman (directeur technique) forment l’équipe dynamique qui l’entoure et continue de faire progresser les vins du château. Les plus jeunes vignes du domaine sont vinifiées à part et donnent naissance à un second vin : le Pavillon de Léoville Poyferré.