SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Leoville Poyferre 2007

  • 2ème Grand cru classé Saint-Julien, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

58,80 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 1

Quantité Prix total
58,80 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 91/100

Wine Spectator
Noté 90/100

Jean Marc Quarin
Noté 92/100

Jancis Robinson
Noté 16.5/20

   
Notation Quarin
Noté 16.5 en 2008-03 en barrique au château
Couleur rouge sombre, intense. Nez fin, fruité, mûr, sentant la cerise. Aspect très pur. Belle entrée en bouche juteuse et plutôt ample. Le vin se développe fruité, juteux et savoureux. Il possède du corps et du gras pour l'année. Finement séveux, il s'achève long et savoureux. C'est très bien fait et surtout très bon. Degré d'alcool : 13. IPT : 67. PH : 3,90. acidité totale : 3,2. c'est-à-dire un peu plus faible que d'habitude. Sélection 53 % de la récolte, contre 55 % en 2004 et 75 % en 2003. participation des vins de presse à l'assemblage : 10 %.
Notation Wine Spectator
Score: 90
Issue: Mar 31, 2010
Offers subtle aromas of smoky wood, fresh herbs and dark fruits. Full-bodied, with a solid core of fruit and soft, silky tannins. Very well-crafted and polished for the vintage. Much better than from barrel. Best after 2012. –JS
Notation RVF
Noté 17.5/20
Avec toujours cet aspect pulpeux apporté par un élevage expressif et une matière de grande maturité, ce Poyferré offre une bouche délicate et d'une grande fraîcheur en finale. Si les tanins sont encore dominants, ils ne sont en rien astringents. Une très belle réussite dans le millésime pour ce vin qui a pris de la puissance depuis les primeurs.
(La Revue du Vin de France, nov 2009)

Léoville Poyferré

Commentaires du Château
Léoville Poyferré est réputé pour produire un vin d’une grande qualité et être très constant d’un millésime à l’autre. Ce Deuxième Grand Cru Classé propose un style riche, harmonieux, digne de son grand terroir de graves. De manière générale, on y retrouve des notes de cassis, de mûres, complétées par de la torréfaction et du tabac lorsque le vin est plus évolué. Les tanins généralement nombreux et fermes s’assouplissent après 5 à 8 ans, ils sont enrobés d’une texture veloutée et sensuelle qui laisse place à une grande profondeur.
Histoire du Château
L’histoire du château commence avec la division du domaine Léoville dont la famille Barton acheta une partie, le marquis de Las Cases les deux tiers du reste, et le dernier tiers fut transmis à Jeanne d’Abadie. Cette dernière le vendit rapidement à la Baronne de Poyferré qui ajoutât son nom à celui du domaine pour obtenir la dénomination actuelle du château.

Les Poyferré ne purent garder le domaine longtemps, il changea donc de propriétaires plusieurs fois pour finalement trouver à sa tête la famille Cuvelier en 1903. Déjà propriétaires des châteaux le Crock, Camensac, Moulin Riche ainsi que d’un négoce, les Cuvelier ont de grandes ambitions pour le domaine. Leur connaissance du vignoble médocain ainsi que la vinification des vins de garde assurent une qualité grandissante. Léoville-Poyferré est définitivement au niveau de son classement de Deuxième Grand Cru Classé en 1855. Cependant les conditions climatiques et économiques des années 1920 et 1930 ne permettent que quelques grands millésimes (28, 29, 34).

La fin des années 1970 a été difficile, Didier Cuvelier se rend alors compte des investissements et des efforts à fournir pour rehausser Poyferré à son vrai niveau. Sa prise en main du domaine permet une amélioration évidente de la qualité des vins au début des années 1980. Les millésimes 82 et 83 sont la preuve du renouveau de ce château.

Aujourd’hui…

Grâce à son histoire riche et son terroir unique, Léoville Poyferré a su relever les défis de la modernité. Didier Cuvelier a investi et grandement restructuré le vignoble. Les vignes ont maintenant en moyenne autour de 30 ans et commencent à donner le meilleur d’elles-mêmes. Isabelle Davion (œnologue), Bruno Clenet (chef de culture) et Didier Thoman (directeur technique) forment l’équipe dynamique qui l’entoure et continue de faire progresser les vins du château. Les plus jeunes vignes du domaine sont vinifiées à part et donnent naissance à un second vin : le Pavillon de Léoville Poyferré.