SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Lilian Ladouys 2014

  • Saint-Estèphe, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

19,80 € TTC | HT

Bouteille

Quantité Prix total
19,80 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 90/100

Wine Spectator
Noté 90/100

James Suckling
Noté 93/100

Vinous
Noté 90/100

Jancis Robinson
Noté 15.5/20

 
Commentaire du vin
Château Lilian-Ladouys produit des vins séduisants et savoureux pour les épicuriens. En 2015, ce château a remporté la Coupe des crus bourgeois. Dans la tradition bordelaise, il produit deux vins. La « Devise de Lilian » est devenue au fil du temps une référence en terme de second vin. Quant à son grand vin Château Lilian-Ladouys, il conjugue subtilité et fraîcheur.
Notation RobertParker.com
Rating : 90 / 100
Drink Date : 2018 - 2030
Reviewed by : Neal Martin
Issue Date : 31st Mar 2017

The 2014 Lilian Ladouys 2014 has a crisp, masculine, tightly wound bouquet with blackberry, briary and cedar emerging with aeration. There is clearly prudent use of oak here, complementing rather than dominating the wine. The palate is medium-bodied with crisp tannin, a pleasant sous-Bois note underpinning the layers of cedary black fruit and a touch of spiciness on the finish. This comes highly recommended plus great value. Tasted February 2017.

Château Lilian Ladouys

Histoire du Château
Une histoire de cinq siècles

Château Lilian-Ladouys est de ceux qui ont déjà une existence marquée de plusieurs siècles. Ainsi, la propriété s’est-elle construite progressivement depuis le XVIe siècle. Ce château a connu ses heures de gloire, notamment pour avoir appartenu à la famille Barre pendant un siècle et demi à compter du XVIIIe siècle. Dans les années les plus fastes, les vins de Château Ladouys ont été cités parmi les meilleurs saint-estèphes dans la 1ère édition du Cocks et Féret, signée de Charles Cocks aujourd’hui classée parmi les livres rares.

Actuellement, le vignoble de quarante-huit hectares baigne le château dans une mer de vignes. Les deux tours du château datent de la période faste. Autre période heureuse, celle du classement en cru bourgeois supérieur en 1932, couronnement d’ailleurs renouvelé en 2003.

C’est l’entrepreneur oenophile Christian Thiéblot et son épouse Lilian qui vont redonner vie à ce château dans les années 80. Hélas, ils abandonnent l’affaire neuf ans plus tard. La banque Natexis en devient alors propriétaire, et c’est l’œnologue Georges Pauli qui en reprend les rênes. Jacky Lorenzetti, fondateur de la société immobilière Foncia, désire alors développer un pôle viticole dans le Bordelais. Il s’en porte acquéreur en 2008 et confie le direction technique à Vincent Bache-Gabrielsen, un agronome et œnologue. Les terres sont alors remembrées, et un chai flambant neuf est construit.

Situé au sud de l’appellation Saint-Estèphe, non loin du Cos d’Estournel, le vignoble s’étend sur un très grand nombre de parcelles aux sols variés. Toute la complexité des vins est issue de ces sols graveleux (61%), argilo-calcaires (23%) et sablo-graveleux (16%). Dans la tradition bordelaise, cabernet sauvignon à hauteur de 60 %, merlot à hauteur de 35 % et cabernet franc à hauteur de 5 % sont ici cultivés. Avec des vignes quadragénaires, la densité de plantation est comprise entre 8 500 et 10 000 pieds/hectares.