SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Rejoignez-nous sur

RECEVEZ NOS OFFRES SPÉCIALES
Derniers vins consultés :

Louis Roederer Brut Premier En Coffret Bois

  • Roederer, Champagne
  • Couleur : blanc
  • Flaconnage : Mathusalem

408,00 € TTC | HT

Mathusalem

Notations

Robert Parker
Noté 91/100

Wine Spectator
Noté 91/100

James Suckling
Noté 92/100

Vinous
Noté 90/100

Jancis Robinson
Noté 16.5/20

 

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Notation RobertParker.com
Roederer's Brut Premier is a classic and blends about 40% Pinot Noir, with 20-25% Meunier and Chardonnay. (...) The wine opens very bright, precise and refined, with toasty and white chocolate flavors. Absolutely delicate and elegant on the palate, this is a light, silky textured and remarkably finesse-full Champagne that is fresh on the palate, thanks to its structure and slightly oaky flavors. Excellent.

Absolument délicat et élégant en bouche, c'est un champagne léger, soyeux et remarquablement fin. Excellent.
Notation Wine Spectator
This vibrant version is finely knit and elegant, with floral, toast and smoke aromas on the nose and flavors of crème de cassis and lemon curd riding the lacy mousse.
Notation Jancis Robinson
Steely and mineral. Very long. Fabissimo! So youthful and stunning. Glorious now and should last well.
Notation Terre de Vins
Un Champagne puissant, après un nez frais de fruits blancs, la bouche offre un panier d’agrumes et de fruits exotiques. Très séducteur.
Commentaires
Assemblage d’1/3 de Chardonnay et 2/3 de Pinot Noir et de Meunier de l’année, dont 10 % de vins de réserve mûris en foudre entre 2 et 5 années. Brut Premier est vieilli en moyenne 3 ans sur lies. D’une couleur légèrement dorée et perlée, il présente un bouquet aux notes d’aubépine, d’amandes et de pain grillé, une attaque franche et une structure crémeuse.

« Son style, c’est le paradoxe, déclare Jean-Claude Rouzaud : un mariage entre jeunesse et vieillesse, vinosité et fraîcheur, friand et charnu, avec un fruité sans verdeur ». Il s’apprécie à l’apéritif, sur des entrées légères de poissons et de coquillages.

Roederer

Commentaires de la maison
Louis Roederer reste une des dernières grandes maisons familiales de Champagne. Elle effectue un travail « sur mesure » dans leurs 240 hectares de vignes, situés dans les premiers et grands crus de la Marne. Toujours à la recherche d’innovation, cette maison reste une référence de créativité dans la région. On y trouve une gamme complète, où la diversité des styles n’est égalée que par le grand plaisir qu’on a à les déguster.
Histoire de la maison
Louis Roederer hérite d’une maison de Champagne en 1833, visionnaire et entrepreneur il prend le parti d’enrichir son vignoble pour contrôler toutes les étapes de l’élaboration du vin. Il agit à contrecourant des habitudes de l’époque. En effet, en ce temps il est plus commun d’acheter les raisins aux vignerons, mais il préfère acquérir des parcelles méthodiquement en décryptant leur caractère et leur potentiel. Son successeur, Louis Roederer II, est animé par la même vision patiente du champagne, la même conception patrimoniale du domaine, la même audace instinctive. La réputation des champagnes Roederer dépasse bientôt les frontières de l’hexagone. Dès le début on retrouve alors ce nectar sur les tables américaines, anglaises et même celle du tsar de Russie. Il se trouve qu’Alexandre II affectionne particulièrement ce vin effervescent et demande à Louis Roederer II de lui faire dépêcher chaque année son meilleur champagne. Louis Roederer saisit cette chance pour créer une cuvée de prestige, sa pureté et son élégance inspirent son nom : Cristal.
Durant les années 1920, un nouvel héritier de la maison, Léon Olry Roederer, souhaite développer une cuvée équilibrée avec une qualité constante provenant d’un assemblage de plusieurs millésimes. Il décide alors de créer la cuvée « Brut Premier » qui sera le fer de lance de la renaissance de la maison Louis Roederer. Après son décès en 1933, c’est son épouse Camille qui dirige la maison.
En 1975, Jean-Claude Rouzaud, son petit-fils, prend ensuite les rênes. Œnologue et ingénieur agronome, il a donc les connaissances scientifiques pour perpétuer la tradition d’excellence aussi bien dans les vignes qu’au chai.

Aujourd’hui :

La Maison Louis Roederer est aujourd’hui entre les mains de son fils, Frédéric Rouzaud. Avec la même patience, le même esprit d’exigence et une inébranlable fidélité à sa vocation créative, la Maison Louis Roederer expédie aujourd'hui, trois-millions de bouteilles à travers le monde.