SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Lynch Bages 1986

  • 5 ème Grand cru classé Pauillac, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

192,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 6

Notations

Robert Parker
Noté 94/100

Wine Spectator
Noté 90/100

Jean Marc Quarin
Noté 90/100

Jancis Robinson
Noté 17.5/20

   

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Notation RobertParker.com
Wine Advocate # 129
Jun 2000
Robert Parker 92
Drink: 2003 - 2020
This vintage continues to test its owners' patience. In particular, the northern Medocs remain incredibly youthful, promise-filled wines (assuming they were purchased in a healthy condition and stored properly) that appear to be evolving at a glacial pace.
The 1986 performed exceptionally well in May, tasting like a 3-5 year old wine rather than one that's 14. The color is a dense ruby/purple with very little lightening. The nose offers up moderate quantities of minerals, leather, oak, and black fruits. Full, powerful, sweet, and rich, yet searingly tannic, this is an impressive, well-built, broodingly backward Lynch Bages that requires another 3-4 years of aging, although it can be consumed with some pleasure. Anticipated maturity: 2003-2020.
Notation Wine Spectator
Dark in color, with intense aromas of ripe black cherry, cedar and light herbs. Medium- to full-bodied, with firm tannins and a medium finish. A bit lean today, but there's lots going on here.--Lynch-Bages non-blind vertical. Drink now. –JS
Score: 90
Issue: Web Only - 2007

Lynch Bages

Commentaires du Château
Un des plus grands oubliés du classement de 1855, le château Lynch-Bages prend sa revanche chaque année lorsque les nombreux dégustateurs voient ses cuvées bien au-delà de son classement de … Cinquième Grand Cru Classé ! Perchées sur les graves du plateau de Bages, dominant le petit village de Pauillac, les vignes de Lynch-Bages produisent des cabernets très mûrs, reconnaissables par leur robe profonde d’encre noire. En bouche, le gras, la richesse et les arômes de fruits noirs confiturés ne sont pas sans rappeler les meilleurs vins californiens. Finalement Lynch-Bages reste parmi les vins de Pauillac un gage de puissance, de qualité, mais surtout de plaisir.
Histoire du Château
Thomas Lynch, citoyen de Galway en Irlande, acquit la propriété à la fin du 18e siècle et la dirigea jusqu’en 1825, date à laquelle la famille Cazes arrive à la tête du château.
Les vins du château sont déjà largement appréciés par les amateurs, mais la passation de pouvoir entre Lynch et Cazes engendre une baisse momentanée de la qualité qui lui vaudra sa note « injuste » du classement de 1855 où il finira tout de même cinquième.

La famille Cazes, composée de vinificateurs talentueux, qui d’ailleurs possèdent aussi e n Saint Estèphe le Château les Ormes de Pez, a dû relever un défi difficile au milieu des années 1970. Les millésimes compliqués, des tentatives de nouvelles techniques de vinification mal maitrisées font des années 1970 une décennie bien terne pour le château. Jean Michel Cazes dirige le domaine à partir de 1973, lorsqu’il s’installe à Pauillac avec son épouse. En 1988, Jean-Michel acquiert d’autres propriétés dont notamment la Villa Bel-Air dans les Graves. Il crée ensuite la société JM Cazes sélection qui a pour mission de promouvoir ses vins. En plus d’être président de l’union des viticulteurs de Pauillac, Jean-Michel est aussi administrateur du Conseil des Vins du Médoc. Ce grand personnage de la viticulture bordelaise passe désormais le flambeau à ses enfants

Aujourd'hui

Les trois enfants de Jean-Michel Cazes, travaillent désormais pour la société Jean-Michel Cazes et poursuivent l’histoire viticole familiale, retracée dans le livre Lynch-Bages & Cie, une famille, un vin et 52 recettes.
Le château Lynch-Bages, pour sa part, continue de nous proposer des vins d’une qualité constante. Un cabernet puissant et étoffé, du chêne neuf pour digérer les tanins robustes et peu (ou pas) de filtration constituent la recette gagnante de ce cru désormais mondialement connu.