FOIRE AUX VINS : TOP DÉPART ! JUSQU'À -25% SUR PLUS DE 180 VINS

Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Meursault 2017

Domaine Comtes Lafon, Bourgogne blanc

Meursault 2017 Domaine Comtes Lafon, Bourgogne blanc
  • Couleur : blanc
  • Flaconnage : Bouteille

114,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 0

Notations
Robert Parker
Noté 89-91/100

Burghound
Noté 89-91/100

Vinous
Noté 89-91/100

Jancis Robinson
Noté 16.5/20

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Domaine des Comtes Lafon

Histoire du domaine

La légende de Meursault

Les parcelles du domaine des Comtes Lafon se situent sur les meilleurs crus de Meursault et de Volnay. Près de 16 hectares y sont cultivés en biodynamie. Cela se traduit donc par beaucoup de travail à la vigne et peu d’intervention humaine au chai. Les vins y sont purs et issus de chardonnay et de pinot noir. De surcroît, les blancs sont représentatifs de ce si beau terroir. Des élevages en fûts neufs, la recherche d’une rondeur généreuse, signent les blancs du domaine. Le niveau qualitatif des vins est si exceptionnel qu’il sont parmi les plus classieux.

Comte Lafon, le magnifique

Ce domaine créé au XIXe siècle est parmi les magnifiques patrimoines viticoles de la côte de Beaune. C’est en 1894 que Joseph Barthélémy Lafon épouse Marie Boch, une Bourguignonne. Et la jeune épouse est issue d’une famille de négociants de Meursault. Avec cette dame, Joseph-Barthélémy Lafon reçoit des vignobles. Il va alors le développer en achetant des parcelles. Et cet homme de goût acquiert alors la-goutte-d’or et le-montrachet, des parcelles très bien placées. Si les parcelles font toujours partie du domaine actuel, les enfants du couple se désintéressent du vin. Alors, c’est René, le petit-fils de Joseph Lafon, qui reprendra le flambeau en 1956. Et il va décider d’embouteiller toute la production.

Des vins au sommet

Puis René a eu deux fils. En 1984, Dominique et Bruno prennent alors sa succession. Après avoir rompu les baux ruraux, ils cultivent les vignes à leur compte. Aussi, dès 1993, ils possèdent 13,8 ha de vignes. Désormais, les vins atteignent des sommets. Et ce sont les blancs qui ont fait la réputation du domaine. Les rouges représentent seulement un tiers de la production. Les vendanges sont manuelles et les rouges sont notamment vinifiés sans les rafles.