SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Montrose 2010

  • 2ème Grand cru classé Saint-Estèphe, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

246,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 10

Quantité Prix total
246,00 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 99/100

Wine Spectator
Noté 97/100

James Suckling
Noté 97/100

Jean Marc Quarin
Noté 97/100

La Revue du Vin de France
Noté 19.5/20

Jancis Robinson
Noté 17.5+/20

     
Notation RobertParker.com
Tasted at the Montrose vertical in London, the 2010 Montrose was the youngest vintage by some 115 years, but it is undeniably one of the best. It is a blend of 53% Cabernet Sauvignon, 37% Merlot, 9% Cabernet Franc and 1% Petit Verdot picked from 27 September until 15 October. Deep, almost opaque in color, it has a tightly wound, arresting nose of blackberry, bilberry, crushed violets and graphite all with quite brilliant delineation. The palate is medium rather than full-bodied, laden with plenty of fruit, grippy like many 2010s with a structured, masculine and tannic finish that wards you away for another 10-15 years. However, it is still possible to admire the purity and delineation of this long-term Montrose, a wine that comes with a compulsory cellaring. Patience will be handsomely rewarded. How long can you wait?

Dégusté à la verticale de Montrose à Londres, le Montrose 2010 a été le plus jeune millésime de 115 ans, mais il est indéniablement l'un des meilleurs. C'est un assemblage de 53% de cabernet sauvignon, 37% de merlot, 9% de cabernet franc et 1% de petit verdot récoltés du 27 septembre au 15 octobre. D'une couleur profonde, presque opaque, il semble concentré, avec un nez de mûres, de myrtilles, de violettes broyées et de graphite, le tout avec une définition assez brillante. La bouche est moyenne plutôt que corsée, chargée de beaucoup de fruits, très serré en bouche comme beaucoup de 2010 avec une finale structurée, masculine et tannique qui vous nécessite encore 10-15 ans de repos. Cependant, il est encore possible d'admirer la pureté et la structure de ce Montrose à long terme, un vin qui vient avec une cave obligatoire. La patience sera largement récompensée. Combien de temps pouvez-vous attendre ?
Notation Wine Spectator
Rock solid, displaying a dense core of plum, steeped currant and braised fig fruit, with racy charcoal and ganache notes. Intensely chalky, offering flesh and refinement to match the bracing minerality, this shows hints of grilled savory, iron, warm paving stone and bitter orange on the riveting finish. Should age very slowly. Best from 2019 through 2038.
Notation James Suckling
A perfumed and pure Montrose, with lots of currants, berries and spices that evolve to chocolate and light coffee. Full body, with super racy tannins and bright and clean finish. Very fine and structured. A balance and freshness to it all as well as beautiful form and tension. Try in 2018.
Notation Quarin
Waouh ! Couleur sombre, intense, belle et pourpre. Nez moyennement aromatique, au fruité pur, mûr. Nuances truffées. Minutieux à l'attaque, charnu en milieu de bouche, particulièrement fruité et complexe, le vin s'étoffe encore en finale et s'achève puissant, noble, sur une très grande longueur sèveuse. C'est superbe et incrachable.
Notation Jancis Robinson
Splendidly dense blackcurrant and spice on the nose; thick-pile fruit that speaks of the heat of 2010. Grainy texture and quite heady, medicinal notes on the finish. This teeters on the brink of balance, but is undoubtedly capable of ageing. Agreement around the table that it seems pretty closed at present. There is a hint of the rusty perfume to come

Montrose

Commentaires du Château
Certainement un des crus classés les mieux situés du Médoc, à un jet de pierre de l’estuaire, son vignoble profite du microclimat stable généré par ce large cours d’eau. Par conséquent les baies arrivent à une maturité homogène quelques jours avant les vignobles voisins. Un avantage naturel considérable qui permet à Montrose d’obtenir une grande qualité avec beaucoup de régularité. Les vins proposent des arômes de cassis très mûrs qui avec le temps se déclinent sur des nuances exquises de cuir, de bois de cèdre et d’épices.
Histoire du Château
L’histoire de tous les grands châteaux bordelais se croise par le biais d’une personne très importante dans l’histoire bordelaise, Alexandre de Ségur, surnommé aussi le prince des vignes. Alors qu’il hérite de Mouton, Lafite et Latour, son fils Nicolas entre en possession de Calon dont il déclare « je fais déjà du vin à Latour, Lafite, mais mon cœur est à Calon ». Il établit donc un niveau d’excellence à atteindre pour ce terroir de Saint-Estèphe, dont il a déjà repéré le potentiel.

Le domaine passe ensuite dans les mains de la famille Dumoulin, dont le fils va remarquer un coin oublié couvert de bruyères à la floraison rose. Persuadé du potentiel de cette lande il la fait défricher et la plante en vignes. Un château s’y construit ensuite, vous l’avez compris il s’agit de la naissance de Montrose. Lorsque les Dumoulin vendent Calon en 1824, ils conservent judicieusement le château Montrose. Trente-et-un ans plus tard lors du classement de 1855, ils obtiendront tous deux le rang de Second Cru Classé.
Cinq ans plus tard, la famille se défait du domaine au profit de Mathieu Dollfus, qui s’investit autant humainement que financièrement dans le domaine. Il aménage des ateliers, maisons pour les vignerons, parc à bœufs, le château Montrose est finalement presque un petit village.

En 1896 un nouveau propriétaire Louis Victor Charmolüe arrive. Il faut noter que ce dernier est né au château Figeac à Saint-Emilion, une référence, bien sûr, de très bon augure. La famille Charmolüe tiendra le domaine jusqu’en 2006.

Aujourd’hui

Depuis 2006, ce sont les frères Martin et Olivier Bouygues qui dirigent le château Montrose. Un grand projet de rénovation va rapidement suivre (2007-2013), un nouveau chai est construit et le château possède désormais les meilleurs équipements viti-vinicoles.
Dans la continuité de leurs prédécesseurs, Martin et Olivier Bouygues désirent continuellement valoriser ce terroir exceptionnel.