PRIMEURS 2018 : Plus que quelques jours pour en profiter !

Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Mouton Rothschild 2016

1er Grand cru classé Pauillac, Bordeaux rouge

Mouton Rothschild 2016 1er Grand cru classé Pauillac, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

684,00 € TTC | HT

bouteille
par 6 bouteilles

Quantité Prix total
4 104,00 € TTC

Notation RobertParker.com

Le Mouton Rothschild 2016 est un assemblage de 83% de Cabernet Sauvignon, 15% de Merlot, 1% de Cabernet Franc et 1% de Petit Verdot, les Cabernet Franc et Petit Verdot étant vinifiés ensemble. Il a une robe pourpre très foncée et le nez laisse s’envoler des notes épicées de poivre de Sichuan, de clou de girofle et de cannelle, puis laisse place après aération aux arômes de fruits noirs et de fleurs - cassis, bonbon à la violette, compote de mûres, fruits rouges et prunes noires - et un soupçon de café, d’humus et de jus de viande. Moyennement corsée, la bouche est très structurée et offre une puissance concentrée, offrant des tanins superbement mûrs, granuleux et une fraîcheur audacieuse pour soutenir les couches intenses de fruits noirs et de fleurs, se finissant sur une grande longueur très minérale. Un vin puissant et très profond.

The 2016 Mouton Rothschild is a blend of 83% Cabernet Sauvignon, 15% Merlot, 1% Cabernet Franc and 1% Petit Verdot, with the Cabernet Franc and Petit Verdot vinified together. It has a very deep purple-black color and slowly slides out of the glass with spicy notes of Sichuan pepper, cloves and cinnamon stick giving way to a core of perfumed black fruits and florals—blackcurrant cordial, candied violets, blackberry compote, rose hips and black plums—plus suggestions of espresso, damp soil, tar and beef drippings. Medium-bodied, the palate is very firmly structured and jam-packed with latent energy about to burst, offering superbly ripe, grainy tannins and bold freshness to support the intense floral and black fruit layers and finishing very long and very minerally. Powerful, profound wine.

Notation Wine Spectator

A generous, pure and lush ball of Cabernet, with wave after wave of unadulterated cassis and blackberry puree flavors rolling through. Features notes of roasted apple wood and sweet tobacco, offset by a long tug of sweet earth, but that's all background music to the impressive core of fruit, which steams along like a cruise ship with enough stores in reserve to go around the world twice without stopping.

Notation James Suckling

This is a phenomenal, muscular red that shows incredible power and depth. Full-bodied and with great concentration of tannins but this remains agile and polished. The form to this is stupendous. Such precision and clarity. The new 1986 but better.

Notation Quarin

Le nez est extraordinaire, fin, subtil, profond, avec une note de syrah, rapprochant l'expression du cru de celle de l'Ermitage dans la vallée du Rhône. Ce mélange de fraîcheur et maturité demeure exceptionnel. Il positionne Mouton dans un registre aromatique unique à Bordeaux. J'aime à dire qu'un grand vin se reconnaît à sa manière d'outrepasser l'expression attendue et quasi imposée par ce que l'on croit être son cadre (appellation, terroir ou millésime). Bouche resplendissante, milieu exceptionnel. Sa finale nous ramène vers Pauillac. Quel voyage ! Cette quintessence remportera tous les trophées dans les prochaines dégustations internationales. Investissez !

Notation Jancis Robinson

Exceptional crimson. Real lift and transparency. Quite a soaring dry style with great texture and refreshment. Very strong style statement. Infusion of Cabernet. A sort of amalgam of cassis and tar in that very Mouton way but with 21st-century lift and transparency. Quite brave in a way. Bone dry and utterly embryonic compared with most of the 2016s (with the notable exception of Las Cases).

Mouton Rothschild

Commentaires du Château

« Premier je suis, second je fus, Mouton ne change »

Sans aucun doute le plus flamboyant des quatre fantastiques du Médoc, aussi bien dans son style que dans son habillage. Mouton Rotschild a toujours été résolument plus moderne que ses voisins, recherchant toujours la concentration et la richesse. De par son côté artistique, ce merveilleux Pauillac attire l’œil sur les vins de Bordeaux, il est depuis longtemps un porte-drapeau pour les châteaux de la région. On ne peut en espérer de meilleur…
Château Mouton Rothschild Premier Grand Cru Classé est dominé par le cabernet sauvignon. Il est généralement puissant avec une robe presque opaque et de couleur pourpre. La crème de cassis, le graphite, le chêne et les épices composent un bouquet au spectre aromatique très large qui se déclinera, avec les années et même les décennies, sur des notes plus évoluées de tabac, de fumé et de cèdre.

Histoire du Château

L’histoire du château commence en 1853 lorsque le Baron Nathaniel de Rothschild acquiert le Château Brane-Mouton, tour à tour possédé par la fameuse famille de Ségur et les barons de Brane, Mouton Rothschild est né. Le domaine attendra le début des années 1920 et l’arrivée du Baron Philippe pour connaître un essor conséquent. Sa contribution au monde du vin est inestimable. Sa première décision de poids est l’embouteillage au château, un concept nouveau à une époque où le vin était livré aux négociants en barriques. Cette décision, qui fait bientôt l’unanimité à Bordeaux, implique forcément une plus grande capacité de stockage. Pour allier l’utile à l’agréable, le Baron Philippe demande à l’architecte Charles Siclis de concevoir le spectaculaire « Grand chai ». En 1945, le Baron sollicite l’artiste Philippe Julian pour illustrer les bouteilles du millésime de la victoire, une idée de génie qui entamera une tradition unique dans le monde du vin. Une histoire d’amour, qui ne se terminera pas de si tôt entre l’art et le vin, est alors entamée.
Par un long combat le Baron Philippe obtient la modification de Mouton Rothschild au classement de 1855 et il accède, en 1973, au rang de Premier Cru Grand Cru Classé. Il rejoint ainsi une élite à laquelle il était logiquement destiné.

À la disparition du baron en 1988, Philippine de Rothschild reprend les rênes et poursuit le rêve de son père. Elle crée d’ailleurs, en 1993, un second vin « le petit mouton » élaboré avec le même soin que son grand frère. Ce dernier est issu des plus jeunes vignes du domaine. Cette seconde sélection confirme le souci de qualité de la famille Rothschild et le grand vin ne s’en trouve que plus concentré.

Aujourd'hui

En septembre 2006, une caisse de Mouton Rothschild 1945 est vendue 290 000$ à Beverly Hills lors d’une vente aux enchères, Mouton devient alors le vin le plus cher du monde.

Les millésimes fantastiques de la dernière décennie confirment le potentiel incommensurable de ce château qui produit chaque année, ornée d’une œuvre originale, une des bouteilles les plus convoitées au monde.