SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Pégau Cuvée Da Capo 2007

  • Châteauneuf-du-Pape, Vallée du Rhône Rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

420,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 3

Quantité Prix total
420,00 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 100/100

Wine Spectator
Noté 96/100

 
Notation RobertParker.com
Wine Advocate # 185
Oct 2009
Robert Parker (98-100)
The 2007 Chateauneuf du Pape Cuvee da Capo (the first made since 2003) is a whopper! Slightly less potent alcohol-wise than the 1998 or 2003, Laurence Feraud compares it to the 2000. With just under 16% natural alcohol, it exhibits a dense purple color along with a big, sweet kiss of charcoal, grilled steaks, beef blood, plums, blackberries, smoked herbs, kirsch, and black currants, fabulous concentration, enormous body, and a finish that lasts over a minute. There is a freshness and vibrancy because of the vintage’s crisp acid levels, and the wine should age well for 30+ years. It reminded me more of the 1998 at a similar stage than the 2000, but that’s splitting hairs given the quality level of this offering. Normally there are 500-600 cases produced, most of it being available through the grey market rather than through any authorized importers. Laurence told me the Capo will be bottled in February, 2010.

Domaine Pegau

Histoire du domaine
Domaine Pégau, une perle de Châteauneuf

Le domaine Pégau a été créé à la fin des années 80. Et si le domaine Pégau fait aujourd’hui parti de l’élite de Châteauneuf-du-Pape, c’est grâce au dynamisme d’une femme. Laurence Féraud, vigneronne d’origine italienne, a repris le domaine familial avec poigne. On dit des rouges de Pégau qu’ils ont un profil corsé, élégant, riche et frais. Ce sont des vins à l’ancienne. Ils sont larges, gouteux et authentiques. La Cuvée Réservée se compose de grenache (85%), syrah (9%) et mourvèdre (4%) notamment. Aucun vin de la production du domaine n’est élevé en fût neuf, tous les vins passent en foudres usagés. Le domaine produit aussi, fait plus rare, un Châteauneuf du pape blanc et les bonnes années, une cuvée de sélection parcellaire. Ces vins assez purs ont une complexité incomparable et du fruité.


Une histoire récente

Si sur le plateau de Pégau, la vigne est cultivée depuis 1670, le domaine s’est véritablement constitué à compter des années 60. Car Elvire et Léon Féraud n’ont pas vinifié leur propre vin tout de suite. C’est leur fils Paul qui en a décidé en 1964. Laurence, la fille de Paul, formée en œnologie et en marketing du vin, décide ensuite de faire bouger les choses.
Au début, la commercialisation est minime car la majorité de la production est vendue au négoce, à Guigal notamment. Puis, sous l’influence de Laurence, le vignoble va passer de 7 à 22 hectares. Et Laurence Féraud va décider son père à faire son propre vin, puis à rechercher un nom pour le domaine. Bien décidée à empoigner la vigne, elle cherche un nom court et facile à retenir. Elle choisit alors le nom de Pégau, en référence au pichet provençal. De quoi continuer à faire connaître ces vins, grandi à l'ombre du palais des Papes