PRIMEURS 2018 : Plus que quelques jours pour en profiter !

Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Pagodes de Cos 2016

2ème vin de COS D'ESTOURNEL Saint-Estèphe, Bordeaux rouge

Pagodes de Cos 2016 2ème vin de COS D
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Demi-bouteille

24,00 € TTC | HT

demi-bouteille
par 12 demi-bouteilles

Quantité Prix total
288,00 € TTC

Notation RobertParker.com

The 2016 Les Pagodes de Cos is blended of 50% Cabernet Sauvignon, 46.5% Merlot, 3% Petit Verdot and 0.5% Cabernet Franc. It has a deep garnet-purple color and opens with notions of warm cassis, black cherries and smoked meats giving way to scents of charcoal, underbrush and cloves plus a waft of new leather. Medium to full-bodied, it fills the palate with generous black fruits and some compelling red fruit sparks, supported by ripe, grainy tannins and finishing long and spicy.

Pagodes de Cos 2016 est composé de 50% de Cabernet Sauvignon, 46,5% de Merlot, 3% de Petit Verdot et 0,5% de Cabernet Franc. Sa robe grenat-pourpre profonde s'ouvre sur des notes de cassis chaud, de cerises noires et de viandes fumées, laissant place à des senteurs de charbon de bois, de sous-bois, de clou de girofle et un soupçon de cuir neuf. Moyennement corsé, il remplit la bouche de fruits noirs généreux et de quelques irrésistibles étincelles de fruits rouges, soutenus par des tanins mûrs et granuleux et une finale longue et épicée.

Notation Wine Spectator

This has good energy, with a light briar note through the mix of raspberry, plum and cherry paste flavors. Subtle chalk and iron streaks add texture and cut on the finish.

Notation James Suckling

This is muscular yet so well defined and toned. Full-bodied with deep and dense fruit on the palate, yet powerful and rich at the same time. So much sandalwood and blackberry character. Chewy and rich at the finish. This is a warm and generous wine, but the alcohol is just over 13 degrees. Not that high. Love the finish. Extravagant. Magical. Try from 2025.

Notation Quarin

Le meilleur jamais fait. Couleur sombre, intense et pourpre. Nez intense, fruité et pur, mûr et crémeux. Superbe entrée en bouche de suite ample, puis le vin se développe plein et en même temps suave, avec beaucoup de parfums. Grande finale savoureuse et longue, à la tannicité très enrobée. Une grande réussite.

Notation Jancis Robinson

Fresh, muscular, racy nose. Sweet start – really rather flirtatious! Racy and elegant. But not for the long term.

Pagodes de Cos

Commentaire du vin

Ce second vin élégant, charmeur, puissant et très aromatique présente une belle longueur en bouche. Il peut se boire jeune, après 4 ou 5 ans dans les grandes années, et se conserve une bonne dizaine d’années après la mise en bouteille. L’assemblage fait en général appel principalement au cabernet sauvignon (essentiellement sur les versants sud) et au merlot (essentiellement sur les versant est et sur les sols calcaire).
Ce vin, élevé dans les mêmes conditions et traité avec autant de soins que son ainé l'illustre Cos d'Estournel, est souvent considéré comme un premier cru potentiel. Ce vin allie la féminité d'un Margaux et la puissance d'un Pauillac

Commentaires du Château

Entre Pauillac et St-Estèphe, la colline de Cos s’élève à vingt mètres au-dessus de la gironde, elle profite d’un microclimat qui évite les excès, chaud comme froid, des températures. Sur un socle de calcaire, les graves déposées lors du quaternaire permettent un drainage parfait qui, couplé à ce climat si spécial, constituent le terroir parfait pour amener le cabernet sauvignon à une maturité homogène.

Histoire du Château

L’histoire du Cos est indissociable de celle de Louis Gaspard Marquis d’Estournel, car cet homme, né sous le roi Louis XV et mort durant le Second Empire, n’eut qu’une passion dans sa vie : Cos D’Estournel. Il reconnait rapidement le potentiel des vignes dont il hérite en 1811, celles-ci se situent près du village de Cos. Le vin de Cos d’Estournel qu’il vinifie à part, remporte très vite un franc succès en France comme à l’étranger. La portée de cette réussite s’étend jusqu’en Inde, ce qui lui vaut le surnom de Maharadja de Saint-Estèphe. Célébrant ses conquêtes lointaines il agrémente ses chais de pagodes exotiques, qui donneront, plus tard, le nom du second vin du château.
En 1853 le marquis quitte ce monde alors que son domaine fut, un an auparavant, vendu au banquier londonien Martyns. Il ne vit donc pas la consécration de son château au rang de second grand cru classé lors de l’exposition universelle à Paris en 1855.
En 1889 les frères Hostein acquièrent le domaine qu’ils revendent ensuite à Fernand Ginestet, grande figure du négoce bordelais, en 1917.

Aujourd'hui

Les descendants de Ginestet cèdent le domaine à Monsieur Michel Reybier en 2000.
Depuis le millésime 2005, le Château produit un vin blanc « Cos d’Estournel blanc », en petite quantité. Sous l’impulsion de ce nouveau propriétaire, un nouveau chai et un nouveau cuvier, signé par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, sont inaugurés en 2008.
Son dernier propriétaire, tout comme son premier, Louis Gaspard D’Estournel, poursuit cette œuvre avant-gardiste toujours à la recherche de l’excellence…