SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Pape Clement Rouge 2010

  • Grand Cru Classé Graves, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

234,00 € TTC | HT

bouteille
par 6 bouteilles

Quantité : 10

Quantité Prix total
1 404,00 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 100/100

Wine Spectator
Noté 95/100

James Suckling
Noté 96/100

Jean Marc Quarin
Noté 95/100

Jancis Robinson
Noté 16.5/20

 
Notation RobertParker.com
I certainly underrated the 2010 Pape Clement from barrel, rating it only 93-95+. (Thank God I put a “plus” there!) Having tasted it four times in Bordeaux, and rating it perfect three times and 99 the fourth time, this final blend of 51% Merlot, 47.5% Cabernet Sauvignon, and 1.5% Petit Verdot is perfection in a bottle. Tipping the scales at 14.5% natural alcohol, there are 8,000 cases of it. Its sublime elegance, the power, the medium to full-bodied texture, the silky tannins, the subtle notes of smoke, lead pencil shavings, black currants, charcoal, camphor, blueberry and cassis fruit are all remarkable. It is a rich, full-throttle wine, but the elegance and the great terroir of Pape Clement come through in abundance. It is slightly more developed and evolved than the 2005 was at a similar point in its evolution, but it certainly needs another 5-7 years to develop further nuances, which it surely will. This wine will last 30-40+ years.
Notation Wine Spectator
Nicely toasty, with a lovely broad stroke of mocha and ganache spread over the velvety core of plum sauce, blackberry coulis and steeped currant fruit. The long, polished finish keeps a tarry thread running along with the fruit, adding length and range. Not shy on style. Best from 2018 through 2035. 7,966 cases made.
Notation James Suckling
Intense blueberry nose with great precision and expression. Full and vibrant on the palate with a minty note. Vanilla. Wonderful structure. Firm but ripe tannins and very long. Needs time to soften. Great potential. Try in 2016.
Notation Quarin
Couleur sombre, intense, belle et plus jeune que les autres. Nez intense, au fruité fin, floral, avec une nuance d'encre. Délicat à l'attaque, moelleux au développement, tout à la fois dense, charnu et élancé dans sa corpulence, le vin s'achève très long et tramé, sur une nuance de fruits mûrs et d'encre. C'est superbe et sans aucun angle tannique.
Notation Jancis Robinson
Very dark with even a hint of brown. Direct and leathery on the nose. Then very sweet – almost right-bank sweetness – but then it returns to acidity and fine tannin. A dramatic even if not-that-comfortable wine. Almost too drying on the finish but it works in the end. Slightly tarry finish. Not the most succulent.

Pape Clément

Commentaires du Château
Certainement un des plus anciens domaines bordelais actuels, le château Pape Clément existe depuis plus de sept siècles. Ses vignes, réparties sur deux parcelles, sont assises sur un sol de graves et un sous-sol calcaire. Ce terroir permet donc de produire des vins aromatiques, souples et élégants, avec une bonne concentration de fruits noirs rendue plus complexe par des nuances fumées et minérales. Son rouge et son blanc, sont, bien entendu, des vins de garde.
Histoire du Château
Le château doit son nom à l’un de ses illustres propriétaires : Le Pape Clément V.
Alors qu’il est en fonction à Avignon, où la cour pontificale siège, sa charge de travail ne lui permet pas de gérer le vignoble convenablement, par conséquent il en fait don à l’archevêché de Bordeaux. A la Révolution, l’archevêché de Bordeaux est dépossédé de ses biens, et la vigne, que le Pape Clément V lui avait légué cinq cents ans auparavant tombe dans le domaine public. Après la Révolution, le domaine connaît une succession de propriétaires dont JB Clerc (1860) qui, plus inspiré, haussa les standards et la réputation du domaine. Les crises et les guerres se succèdent ensuite, affaiblissant considérablement le vignoble bordelais. Pour ne pas arranger les choses, le 8 Juin 1937, un violent orage de grêle détruisit la quasi-totalité du vignoble du Château Pape Clément. En véritable sauveur, l’ingénieur Paul Montagne acquiert le vignoble en 1939, et met immédiatement en place un programme de replantation des vignes et de rénovation du chai. Le superbe millésime 1953 confirme la renaissance de Pape Clément.

Aujourd’hui…

Durant les années 80, Bernard Magrez, entrepreneur passionné prend les rênes du château. Sa grande expérience du vignoble bordelais et une remise en question constante permettent au domaine de continuer son ascension. Pour le millésime 2010, ce grand cru classé de Graves se voit attribuer la note parfaite de 100 par le célèbre critique américain, Robert Parker. Une véritable consécration des efforts fournis, Pape Clément écrit sa page dans l’histoire des vins exceptionnels.