SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Pavie 2009

  • 1er Grand cru B classé Saint-Emilion, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

408,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité Prix total
408,00 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 100/100

Wine Spectator
Noté 97/100

James Suckling
Noté 98/100

La Revue du Vin de France
Noté 19.5/20

Jancis Robinson
Noté 17/20

 
Notation RobertParker.com
"While the Perses may think the 2005 is the summit of winemaking at Pavie, this vintage certainly gives serious competition to both the 2005 and 2000. It is certainly the most opulent and luxuriously rich wine Pavie has ever made (and that is saying something). Pavie’s style of low yields, ripe fruit and serious extraction does produce, even in lighter vintages, a very concentrated and dense wine, but in the great years, the results are legendary. This wine has an inky purple color and a stunningly sweet, ripe nose of mulberries, blackberries, blackcurrants, licorice and incense. The oak still has some presence in the aromatics, as well as in the full-bodied, very concentrated, skyscraper-like mouthfeel and texture. This wine feels almost as if you could lose your palate in it, it is so dense and deep, yet at the same time it possesses silky tannins and rather remarkable purity, balance, and a good 60-second-plus finish. This is an amazing wine and probably will be drinkable in 5-10 years (although actually it could be drunk now because of the vintage’s voluptuous texture), and again, seems to have 50 or more years of longevity. It is clearly a modern Bordeaux legend."
Notation Wine Spectator
"Very showy, with loads of warm fig, boysenberry and raspberry confiture flavors coming in waves, showing maybe a hint of torrefaction along with melted licorice, warm ganache and fruitcake notes. There's a loamy hint through the finish, and a touch of graphite helps give this the spine it needs. Hard to deny the fruit here, though I lean toward the '10 for its cut and drive.--Non-blind Pavie vertical (March 2017). Best from 2020 through 2045. 7,080 cases made. –JM "
Notation James Suckling
"This is a powerful wine with mineral and dried flowers. Full-bodied, with firm tannins yet they are very polished and beautiful. It goes on for minutes. It is so layered and deep. It needs at least 10 years before opening. It is a dense and deep wine. "
Notation RVF
Nez de fruits noirs très expressif, bouche hyper puissante, remarquablement concentrée et pleine en finale, Pavie a joué le style qui le démarque désormais de tous les premiers de Saint-Émilion : associer à la marque d’un grand terroir le maximum de puissance. Très grand vin. Le terroir (sol et exposition) apporte un soyeux remarquable.

Pavie

Commentaires du Château
S’il doit y avoir une vérité indéniable, c’est qu’il est nécessaire d’avoir un grand terroir pour produire un grand vin. Situé sur la pente sud de la ville de Saint-Emilion sur un sol de calcaire blanc friable et un sous-sol argilo calcaire plus épais, le château Pavie offre au merlot son terroir de prédilection. Les vins ont une texture veloutée, beaucoup de souplesse et un goût chaleureux. Dans sa jeunesse, il nous propose des arômes de griotte, de prune et de chêne alors qu’en vieillissant sa palette aromatique décline des flaveurs plus évoluées : du tabac, du cèdre et de la noisette grillée.
Histoire du Château
Si l’on ne voit le nom de Pavie qu’à partir du 19e siècle, il faut savoir que la vigne arbore la côte de Saint-Emilion (où se trouve le vignoble actuel) depuis le IVe siècle. Durant la seconde moitié du 19e, le domaine est divisé et change plusieurs fois de propriétaires pour finalement donner naissance aux trois Pavie que nous connaissons aujourd’hui : Pavie, Pavie Macquin et Pavie Decesse. Le négociant bordelais, Ferdinand Bouffard, hérite du domaine en 1873, et développe la production d’un vin dont la qualité fut reconnue. Lorsqu’il décède en 1912, c’est Albert Porte qui devient le propriétaire, il unifie les domaines pour créer enfin le château Pavie. Le négociant Alexandre Valette, déjà propriétaire de Troplong Mondot, rachète le domaine en 1943. En 1955, les vins de Saint-Emilion sont classés pour la première fois, le château Pavie accède au rang de Premier Grand Cru Classé B. En 1998 c’est Gérard Perse, un grand passionné, qui rachète le domaine. Déjà propriétaire du château Monbousquet depuis 1993, il rêvait de Pavie, dès que l’occasion s’est présentée, il l’a naturellement saisie. Après une rénovation immédiate des chais de vieillissement, obsolètes à son goût, Gérard vinifie ses premiers millésimes, il veut obtenir un vin dans lequel la pureté du fruit domine. Quelques années plus tard, Parker attribue la note parfaite (100/100) au millésime 2003 et le classe parmi les 100 meilleurs vins au monde.

Aujourd’hui

En 2012, c’est la consécration, après la révision du classement des crus de St-Emilion, le Château Pavie (avec l’Angélus) accède au range de premier grand cru classé A. L’effort et le perfectionnisme de la famille Perse sont récompensés. Dans un esprit de continuité et pour toujours tirer le meilleur de cette fabuleuse « côte » Pavie, Gérard investit dans un somptueux nouveau chai. À travers la famille Perse, la légende de Pavie continue, s’approchant chaque année un peu plus de la perfection.