SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Pavie Macquin 2008

  • 1er Grand cru B classé Saint-Emilion, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

84,00 € TTC | HT

Bouteille

Notations

Robert Parker
Noté 94+/100

Wine Spectator
Noté 91/100

James Suckling
Noté 92/100

Jean Marc Quarin
Noté 94/100

La Revue du Vin de France
Noté 19/20

Vinous
Noté 93/100

Jancis Robinson
Noté 16/20

   

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Notation RobertParker.com
Wine Advocate #194
May 2011
Robert Parker 94+
Drink: 2015 - 2035


Consultants Nicolas Thienpont and Stephane Derenoncourt have produced a beautiful St.-Emilion that tastes like the quintessence of crushed rocks intermixed with blueberry, blackberry, black raspberry, licorice, camphor and truffle notes. This full-bodied effort should drink well in 4-5 years, and last for two decades or more. It achieved 14.5% natural alcohol.
Notation RVF
Noté 2**
Promu Premier grand cru classé lors de la dernière révision du classement en 2006, finalement annulée, le cru aurait largement mérité ce rang, comme en témoigne ce 2008 de toute beauté. Il possède une générosité de fruit, une énergie et une ampleur en bouche superbes. Quel moelleux et quelle suavité dans les tanins, avec une finale soyeuse à souhait, qui se déploie par paliers ! Une superbe touche minérale, légèrement saline, le souligne. Il lui faudra quelques années pour donner tout son potentiel. Un must et une des grandes réussites du millésime. Noté 18-19/20, avril 2009.
Notation Wine Spectator
Score: 90-93
Flowers such as violets galore on the nose. Ripe fruit too. Full-bodied, with bright fruit and citrusy acidity. Long and racy. Really bright and wonderful. —J.S. (April 2009)
Notation Quarin
Note moyenne sur 20 : 17
Note moyenne sur 100 : 92
Noté 17 en 2009-04 en barrique au château
La couleur est sombre et de bonne intensité. Le nez se montre particulièrement éclatant, très fruité, crémeux, aromatique et fait la différence avec ses pairs. Entrée en bouche suave, puis le vin offre une bonne corpulence, du goût et une présence tactile crémeuse, particulièrement hédoniste. Très savoureux, complet, il s'achève long, puissant et profond, sur un très beau grain de tannin. C'est un grand succès de l'année. Ce vin combine une grande énergie (PH bas égal à 3,3) et en même temps une réelle maturité de fruits. Nouveauté : devant ce résultat répété, j'ai interrogé la propriété pour savoir ce qu'ils pouvaient avoir changé. Effectivement, un système de pigeage a été installé dans les chais. A noter que Larcis Ducasse a bénéficié du même changement.

Pavie Macquin

Commentaires du Château
Le château a accédé au rang, mérité, de Premier Grand Cru Classé à Saint-Emilion en 2006. Cette « promotion » a récompensé les efforts du château durant les deux dernières décennies. Le grand vin produit par le château correspond a ce que l’on peut faire de plus abouti sur ce beau terroir argilo calcaire de Saint-Emilion. Il confère au vin puissance, volume et générosité tout en gardant un profil élégant et souple. Elevé de 16 à 20 mois en barriques de chêne, dont la moitié neuves, le château Pavie-Macquin est indéniablement un grand vin de garde, bien que sa proportion importante de merlot (85%) lui permette d’être accessible dès son plus jeune âge.
Histoire du Château
Le château Pavie-Macqin, fut fondé par Albert Macquin en 1887 en réunissant les parcelles de trois châteaux (la Serre, Pavie-Chapus, Pavie Pigasse). Cet ingénieur agronome était considéré comme « l’homme de la reconstruction » dans le village. C’est son association à la replantation du vignoble avec des pieds greffés, qu’il a vulgarisé après la crise du Phylloxéra, qui lui valu ce surnom flatteur. Il a notamment popularisé le porte-greffe Berlandieri car moins sensible à la chlorose. Son approche scientifique lui a permis de développer le suivi parcellaire de manière très précise.
Ce sont les petits-enfants et les arrières petits enfants d’Albert Macquin qui dirigent aujourd’hui le domaine. Dans le même esprit que leurs ancêtres, il subliment ce magnifique terroir avec un grand attachement pour la terre. Nicolas Thienpont gère désormais le domaine avec les conseils précieux du célèbre œnologue Stéphane Derenoncourt, présent depuis les années 90. Ensemble, ils ont permis au Château Pavie-Macquin d’accéder au rang de Premier Grand Cru Classé en 2006.