FOIRE AUX VINS : TOP DÉPART ! JUSQU'À -25% SUR PLUS DE 180 VINS

Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Petrus 1994

Pomerol, Bordeaux rouge

Petrus 1994  Pomerol, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

2 100,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : -2

Notations
Robert Parker
Noté 93/100

Wine Spectator
Noté 93/100

Jean Marc Quarin
Noté 95/100

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Notation Quarin

Noté 17.5 en 2004-06 en bouteille chez un particulier
Robe rouge sombre, intense, noire et à peine évoluée. Le nez est net, intense, fin, fruité, frais, avec des notes de bois neuf. Quelle suavité à l'attaque, quel plaisir au milieu ! Le vin glisse avec bonheur et propose du fruit et de la chair. Il s'achève juteux sur un goût de réglisse, complexe, fondant et presque aérien. Grande finesse. Belle longueur puissante. On peut le boire et avant 2015-2020.

Notation RobertParker.com

Wine Advocate # 109
Feb 1997
Robert Parker 93
Drink: 2006 - 2035


After several uninspiring efforts between 1978 and 1988, it is irrefutable that Christian Moueix and his flagship estate, Petrus, have rebounded with a vengeance, producing a bevy of extraordinary wines, even in rain-plagued vintages such as 1992 and 1993. Opaque purple/black in color, with a sweet vanilla, pain grillee, jammy cherry and cassis-scented nose, this full-bodied, densely packed wine reveals layers of flavor, and an inner-core of sweetness with huge quantities of glycerin and depth. A tannic, classic style of Petrus, with immense body, great purity, and a backward finish, this wine requires a decade of cellaring. Anticipated maturity: 2006-2035.

Petrus

Commentaires

Connu comme l’un des vins les plus chers et réputés de la planète, Pétrus est un des rares bordelais à ne pas utiliser l’appellation « château ». Alors que les vins ne sont pas classés à Pomerol, les amateurs et professionnels accorderaient sans mal à Pétrus la mention de « Super premier cru », si elle existait. Pétrus n’est pas un château, c’est un terroir de légende, l’inaccessible cru que seuls quelques élus ont la chance de porter à leurs lèvres.

Histoire du Château

Les premiers propriétaires connus de Pétrus furent la famille Arnaud qui posséda le domaine à partir des années 1830 jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale. C’est vers la fin de cette période que les vins de Pomerol gagnent en réputation. Pétrus est déjà reconnu comme le meilleur des Pomerols et ses prix avoisinent ceux des grands crus médocains. Les Arnaud créent la société civile de Pétrus et entre 1925 et 1945 les actions sont peu à peu acquises par Mme Edmonde Loubat qui devient l’unique propriétaire à la fin de la guerre. Elle confie en 1947 les droits exclusifs de commercialisation au jeune négociant bordelais Jean-Pierre Moueix. Leur coopération est très efficace et la réputation de Pétrus traverse les frontières.

En 1961, Mme Loubat décède et ses neveux se partagent la propriété. En 1964, Jean-Pierre Moueix rachète les parts de la Famille Loubat et devient donc propriétaire unique de Pétrus. Une de ses premières actions est d’enrichir le vignoble de 5 hectares de vignes rachetés au Château Gazin.

Aujourd’hui

En 2003, c’est le fils de Jean-Pierre Moueix, Jean-François, qui lui succède à la tête de la propriété. Si les Moueix possèdent le domaine depuis un demi siècle, c’est le talentueux Jean-Claude Berrouet qui a été directeur technique pendant plus de 40 ans. Son fils, Olivier, est son digne successeur depuis 2008.

Pétrus fait désormais parti des vins les plus recherchés de la planète. Son terroir si particulier et les hommes qui ont su le sublimer font de Pétrus un cru unique, exceptionnel, une légende…