L'OFFRE DE NOËL EST DISPONIBLE ! JUSQU'À 20% DE REMISE SUR PLUS DE 100 RÉFÉRENCES

Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Petrus 1995

Pomerol, Bordeaux rouge

Petrus 1995  Pomerol, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

2 640,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 2

Quantité Prix total
2 640,00 €     TTC

Notations
Robert Parker
Noté 96/100

Wine Spectator
Noté 97/100

Jancis Robinson
Noté 18/20

Notation RobertParker.com

It is interesting how this wine continues to evolve. Unquestionably one of the vintage's superstars, the 1995 Petrus is taking on a personality similar to the extraordinarily backward, muscular 1975. This is not a Petrus that can be approached in its youth (i.e., the perfect duo of 1989 and 1990). The wine exhibits an opaque ruby/purple color, followed by a knock-out nose of pain grille, jammy black fruits, and roasted coffee. On the palate, it possesses teeth-staining extract levels, massive body, and rich, sweet black fruits buttressed by powerful, noticeable tannin. A formidably endowed wine with layers of extract, this is a huge, tannic, monstrous-sized Petrus that will require a minimum of 10 years of cellaring. Forget all the nonsense about Merlot producing sweet, soft, ready to drink wines, because low yielding, old Merlot vines made in the way of Petrus and other top Pomerols frequently possess as much aging potential as any great Cabernet Sauvignon-based wine in the world. Look for the 1995 Petrus to last for 50+ years.

Il est intéressant de voir comment ce vin continue d'évoluer. Incontestablement l'une des superstars du millésime, la Petrus 1995 prend une personnalité similaire à l'extraordinairement arriérée et musclée 1975. Ce n'est pas un Petrus que l'on peut aborder dans sa jeunesse (c'est-à-dire le duo parfait de 1989 et 1990). Le vin présente une robe rubis-pourpre opaque, suivie d'un nez de pain grillé, de fruits noirs confits et de café torréfié. En bouche, il possède des niveaux d'extraits qui tachent les dents, un corps massif et des fruits noirs riches et sucrés, soutenus par des tanins puissants et perceptibles. Un vin formidablement doué avec des couches d'extrait, c'est un Petrus énorme, tannique, de taille monstrueuse qui nécessitera un minimum de 10 ans de garde. Oubliez toutes les bêtises sur la production de merlots doux, moelleux et prêts à boire, car les vieilles vignes de merlots à faible rendement, faites à la manière de Petrus et d'autres grands Pomerols, possèdent souvent autant de potentiel de vieillissement que tout grand vin dans le monde issu de cabernet sauvignon. Le Petrus de 1995 devrait durer plus de 50 ans. Maturité prévue : 2007-2050.

Notation Wine Spectator

This is like a genie in the bottle. Fascinating yet subtle aromas of blackberry, minerals, fresh flowers and Spanish cedar. Full-bodied, with wonderful layers of ultrafine tannins. It coats your mouth and tantalizes your palate. A gorgeous thing all around.

Notation Jancis Robinson

Very full and heavy and rich. Extremely rich actually. Almost porty – surely Pétrus - but with heavy new oak influence apparent. Very jagged. Animal. Still quite raw.

Petrus

Commentaires

Connu comme l’un des vins les plus chers et réputés de la planète, Pétrus est un des rares bordelais à ne pas utiliser l’appellation « château ». Alors que les vins ne sont pas classés à Pomerol, les amateurs et professionnels accorderaient sans mal à Pétrus la mention de « Super premier cru », si elle existait. Pétrus n’est pas un château, c’est un terroir de légende, l’inaccessible cru que seuls quelques élus ont la chance de porter à leurs lèvres.

Histoire du Château

Les premiers propriétaires connus de Pétrus furent la famille Arnaud qui posséda le domaine à partir des années 1830 jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale. C’est vers la fin de cette période que les vins de Pomerol gagnent en réputation. Pétrus est déjà reconnu comme le meilleur des Pomerols et ses prix avoisinent ceux des grands crus médocains. Les Arnaud créent la société civile de Pétrus et entre 1925 et 1945 les actions sont peu à peu acquises par Mme Edmonde Loubat qui devient l’unique propriétaire à la fin de la guerre. Elle confie en 1947 les droits exclusifs de commercialisation au jeune négociant bordelais Jean-Pierre Moueix. Leur coopération est très efficace et la réputation de Pétrus traverse les frontières.

En 1961, Mme Loubat décède et ses neveux se partagent la propriété. En 1964, Jean-Pierre Moueix rachète les parts de la Famille Loubat et devient donc propriétaire unique de Pétrus. Une de ses premières actions est d’enrichir le vignoble de 5 hectares de vignes rachetés au Château Gazin.

Aujourd’hui

En 2003, c’est le fils de Jean-Pierre Moueix, Jean-François, qui lui succède à la tête de la propriété. Si les Moueix possèdent le domaine depuis un demi siècle, c’est le talentueux Jean-Claude Berrouet qui a été directeur technique pendant plus de 40 ans. Son fils, Olivier, est son digne successeur depuis 2008.

Pétrus fait désormais parti des vins les plus recherchés de la planète. Son terroir si particulier et les hommes qui ont su le sublimer font de Pétrus un cru unique, exceptionnel, une légende…