SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Suggestions
Dans la même gamme de prix,
nous vous suggérons
Petrus 2001
Pomerol
2 880,00 €
Petrus 2004
Pomerol
2 700,00 €
Petrus 2006
Pomerol
2 820,00 €
Petrus Pomerol 2004
Pomerol
2 700,00 €
Derniers vins consultés :

Petrus 2004

  • Pomerol, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

2 700,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 3

Quantité Prix total
2 700,00 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 92/100

Wine Spectator
Noté 93/100

Jean Marc Quarin
Noté 92/100

La Revue du Vin de France
Noté 18.5/20

Jancis Robinson
Noté 18/20

 
Notation RobertParker.com
The dark plum/ruby-tinged 2004 Petrus possesses high acidity as well as copious amounts of sweet cherries and black currants intermixed with hints of cola, earth, and truffles. Deep, medium-bodied, concentrated, ripe flavors are excruciatingly firm and tannic. This backward, structured, muscular Pomerol (…) it possesses the potential to be the longest lived wine of the vintage, lasting 30-40 years.

Le Petrus 2004 est teinté d’une robe couleur prune foncée, il possède une vive fraîcheur ainsi que d’abondants arômes de cerises mûres et de cassis entremêlés à une touche de cola, de terre et de truffes. Profond, moyennement corsé, concentré, les saveurs mûres sont extrêmement fermes et tanniques. Ce Pomerol très classique, structuré et musclé (…) possède le potentiel pour devenir le vin le plus vieux du millésime, d'une durée de 30 à 40 ans.
Notation Wine Spectator
Offers crushed berries, with chocolate and light vanilla. Full-bodied, with a solid core of fruit, silky tannins and a caressing texture. Very harmonious and pretty, with a balanced palate.
Notation Quarin
Couleur rouge sombre, intense, vive et pourpre. Nez net, fruité, avec une touche d'encre et de fumé. En bouche, l'attaque est douce, se développant sur une structure souple et grasse, très fruitée, au toucher de bouche crémeux. Très lente évolution dense et très aromatique en milieu de bouche, qui évolue vers une finale juteuse, complexe et très, très longue. Beaucoup de matière dans ce vin...
Notation Jancis Robinson
Remarkably red-fruited still on the nose with just a little bit of exotic spice and sweetness: the epitome of luxury and decadence yet it also smells so youthful and vibrant. Firm and dry on the palate, less yielding than I expected from the aroma. Much more tertiary character - undergrowth. Chewy finish but it's warm and satisfying and still has a way to go.

Petrus

Commentaires
Connu comme l’un des vins les plus chers et réputés de la planète, Pétrus est un des rares bordelais à ne pas utiliser l’appellation « château ». Alors que les vins ne sont pas classés à Pomerol, les amateurs et professionnels accorderaient sans mal à Pétrus la mention de « Super premier cru », si elle existait. Pétrus n’est pas un château, c’est un terroir de légende, l’inaccessible cru que seuls quelques élus ont la chance de porter à leurs lèvres.
Histoire du Château
Les premiers propriétaires connus de Pétrus furent la famille Arnaud qui posséda le domaine à partir des années 1830 jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale. C’est vers la fin de cette période que les vins de Pomerol gagnent en réputation. Pétrus est déjà reconnu comme le meilleur des Pomerols et ses prix avoisinent ceux des grands crus médocains. Les Arnaud créent la société civile de Pétrus et entre 1925 et 1945 les actions sont peu à peu acquises par Mme Edmonde Loubat qui devient l’unique propriétaire à la fin de la guerre. Elle confie en 1947 les droits exclusifs de commercialisation au jeune négociant bordelais Jean-Pierre Moueix. Leur coopération est très efficace et la réputation de Pétrus traverse les frontières.

En 1961, Mme Loubat décède et ses neveux se partagent la propriété. En 1964, Jean-Pierre Moueix rachète les parts de la Famille Loubat et devient donc propriétaire unique de Pétrus. Une de ses premières actions est d’enrichir le vignoble de 5 hectares de vignes rachetés au Château Gazin.

Aujourd’hui

En 2003, c’est le fils de Jean-Pierre Moueix, Jean-François, qui lui succède à la tête de la propriété. Si les Moueix possèdent le domaine depuis un demi siècle, c’est le talentueux Jean-Claude Berrouet qui a été directeur technique pendant plus de 40 ans. Son fils, Olivier, est son digne successeur depuis 2008.

Pétrus fait désormais parti des vins les plus recherchés de la planète. Son terroir si particulier et les hommes qui ont su le sublimer font de Pétrus un cru unique, exceptionnel, une légende…