Profitez de 15% de remise sur l'ensemble des cuvées du Domaine Saint Andrieu

Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Petrus 2012

Pomerol, Bordeaux rouge

Petrus 2012  Pomerol, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

2 940,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 2

Quantité Prix total
2 940,00 € TTC

Notations
Robert Parker
Noté 96+/100

Wine Spectator
Noté 96/100

James Suckling
Noté 98/100

Jean Marc Quarin
Noté 95/100

Vinous
Noté 94+/100

Jancis Robinson
Noté 18/20

Notation RobertParker.com

The 2012 Petrus demonstrated a forward, fruit-driven, ripe raspberry and wild strawberry bouquet underneath which lies graphite and forest floor aromas. It seems refined, understated, nonchalant even. The palate is medium-bodied with a slightly savory opening, as if there was a tiny drop of Cabernet Franc. The tannins are fine but firm, the red fruit infused with cooked meat, black pepper and sage notes, although I was anticipating a finish armed with more body. That may well develop in time, yet it remains a regal Pomerol that will probably merit a higher score with bottle age, hence the plus-sign against the score.

Le Petrus 2012 dévoile un bouquet de framboises et de fraises des bois mûres en dessous duquel se trouvent des arômes de graphite et d’humus. Il semble raffiné, discret, nonchalant même. La bouche est moyennement corsée avec un départ légèrement salin, comme s'il y avait une petite goutte de cabernet franc. Les tanins sont fins mais fermes, les arômes de bouche offrent des parfums de fruits rouges, de viande, de poivre noir et de sauge, bien que je m'attendais à une finale plus corsée. Il peut encore se développer avec le temps, mais il est déjà un grand Pomerol qui méritera probablement une note plus élevée avec l'âge, d'où le signe plus à sa note.

Notation Wine Spectator

This has some serious muscle, with rivets of graphite studding a beam of dense, gravelly grip that holds the core of steeped plum and raspberry notes together. Very long, with superior cut. A graphite note powers through the finish, while the fruit drips on and on. Best from 2018 through 2032.

Notation James Suckling

This shows fabulous length with a chocolate, berry and mineral undertone. Licorice and currants too. Full body yet refined with seamless tannins. Goes on for minutes. It shows such amazing length and elegance. Depth. Phenomenal structure here, especially for the vintage. Reminds me of the 1998 or 1971, which were structured yet very fine.

Notation Quarin

Couleur sombre, intense et belle. Nez fin, pur, fruité avec une note subtile de gelée de mûres. Plus intense non décanté que décanté. Jolie entrée en bouche suave. Milieu plein et très parfumé. Le vin se développe gras et millimétré dans ses appuis tanniques. Il s’achève fondant et très juteux sur une bonne longueur. C’est très bon. Les esthètes remarqueront l’expression fraîche au fruité éclatant de ce 100 % merlot qui n’a connu que 50 % de fût neuf. Notez encore que j’ai préféré la bouche de ce vin non décanté plutôt que décanté où il perd de l’éclat dans le goût. Les curieux le goûteront.

Notation Jancis Robinson

Dark crimson. Low key but well-integrated nose. Very sweet start with lots of flattery. Big and bold. Rich and just a little edginess and chewiness for the moment. Really needs time.

Petrus

Commentaires

Connu comme l’un des vins les plus chers et réputés de la planète, Pétrus est un des rares bordelais à ne pas utiliser l’appellation « château ». Alors que les vins ne sont pas classés à Pomerol, les amateurs et professionnels accorderaient sans mal à Pétrus la mention de « Super premier cru », si elle existait. Pétrus n’est pas un château, c’est un terroir de légende, l’inaccessible cru que seuls quelques élus ont la chance de porter à leurs lèvres.

Histoire du Château

Les premiers propriétaires connus de Pétrus furent la famille Arnaud qui posséda le domaine à partir des années 1830 jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale. C’est vers la fin de cette période que les vins de Pomerol gagnent en réputation. Pétrus est déjà reconnu comme le meilleur des Pomerols et ses prix avoisinent ceux des grands crus médocains. Les Arnaud créent la société civile de Pétrus et entre 1925 et 1945 les actions sont peu à peu acquises par Mme Edmonde Loubat qui devient l’unique propriétaire à la fin de la guerre. Elle confie en 1947 les droits exclusifs de commercialisation au jeune négociant bordelais Jean-Pierre Moueix. Leur coopération est très efficace et la réputation de Pétrus traverse les frontières.

En 1961, Mme Loubat décède et ses neveux se partagent la propriété. En 1964, Jean-Pierre Moueix rachète les parts de la Famille Loubat et devient donc propriétaire unique de Pétrus. Une de ses premières actions est d’enrichir le vignoble de 5 hectares de vignes rachetés au Château Gazin.

Aujourd’hui

En 2003, c’est le fils de Jean-Pierre Moueix, Jean-François, qui lui succède à la tête de la propriété. Si les Moueix possèdent le domaine depuis un demi siècle, c’est le talentueux Jean-Claude Berrouet qui a été directeur technique pendant plus de 40 ans. Son fils, Olivier, est son digne successeur depuis 2008.

Pétrus fait désormais parti des vins les plus recherchés de la planète. Son terroir si particulier et les hommes qui ont su le sublimer font de Pétrus un cru unique, exceptionnel, une légende…

Suggestions
Dans la même gamme de prix,
nous vous suggérons
Petrus 2008
Pomerol
2 940,00 €
Petrus 2012
Pomerol
2 940,00 €