SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Pontet Canet 2000

  • 5ème Grand cru classé Pauillac, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Magnum

240,00 € TTC | HT

Magnum

Quantité : 3

Quantité Prix total
240,00 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 92/100

Wine Spectator
Noté 92/100

James Suckling
Noté 94/100

Jean Marc Quarin
Noté 93/100

Jancis Robinson
Noté 16/20

 
Notation Quarin
Noté 17 en 2004-04 en bouteille au château
Robe rouge sombre, d'une bonne intensité. Le nez est net, d'intensité moyenne à bonne, fruité, grillé, déjà en évolution. Ce vin est pulpeux dès l'entrée en bouche et pourtant manifeste de suite une grande trame tanique. Cette matière avance avec un mélange de charme et de velouté assez étonnant. Grande longueur sur des sensations crémeuses et aériennes. Une main d'acier dans un gant de velours. Très beau vin de garde.
Notation RobertParker.com
Wine Advocate #189
Jun 2010
Robert Parker 94+
Drink: 2015 - 2035


Upgraded in score over my original rating, which was several points lower, Alfred Tesseron has done a remarkable job since 1994 with Pontet-Canet, which has been hitting first-growth levels since 2003. But the 2000 also shows exceptionally well. In need of another decade of cellaring, this dense purple wine has a classic nose of incense, charcoal, creme de cassis, and subtle new oak. Full-bodied, powerful, still very tannic, and shockingly backward, this is a big, rich wine that has put on weight and seems to need more time than I originally predicted. Anticipated maturity: 2015-2035+.
Notation Wine Spectator
Extremely pretty aromas of mineral, blackberry and raspberry. Full-bodied, with well-integrated tannins and a medium finish. Well-crafted red. The best Pontet-Canet ever. Best after 2010. –JS
Score: 93
Issue: Mar 31, 2003
Commentaires
LE FIGARO
La réputation de ce voisin de Mouton Rothschild est bien supérieure à la place qu'il occupe dans le classement de 1855. Sur ce domaine de 80 ha, propriété de la famille Tesseron depuis trente-cinq ans, l'élégance des vins lui vaudrait aujourd'hui une place parmi les seconds. Ce pauillac ne cesse de monter en gamme grâce aux soins vigilants apportés à la vigne et, depuis quatre ans, le domaine s'est doté d'une cuverie parmi les plus modernes du Médoc. Avec ce fabuleux 2000, Pontet-Canet entre en fanfare dans le XXIème siècle. A boire sur un baron d'agneau de Pauillac au four.
(FigaroPlus, mardi 27 octobre 2009)

Pontet Canet

Commentaires du Château
Les vins de Pontet Canet appartiennent depuis toujours à la légende de Bordeaux. Une couleur rubis assez profonde où l’on retrouve des notes confiturées de fruits noirs, pruneau, cèdre, beaucoup de puissance et surtout une parfaite harmonie. Les vins de Pontet Canet possèdent un caractère assez musclé, mais c’est un Cinquième Grand Cru Classé de Pauillac très bien équilibré ; la pratique de la biodynamie dans le vignoble nous offre naturellement des vins de plus en plus purs.
Histoire du Château
L’histoire du château commence au début du 18e siècle lorsque Jean-François de Pontet rassemble plusieurs parcelles de vignes du village de Pauillac. Plus tard, la famille de Pontet fait l’acquisition de vignes du lieudit Canet, un des plus grands domaines du Médoc est alors né.

Un siècle plus tard, le classement de 1855 reconnait la qualité de ce cru de Pauillac et le classe Cinquième Grand Cru. Herman Cruse, alors négociant bordelais, réalise le potentiel du château Ponet-Canet et en fait l’acquisition dès 1865. Il fait connaitre ce cru et modernise les installations ainsi que le chai, Pontet-Canet fait dès lors partie des grands. C’est en 1975 que la famille Cruse se sépare finalement du château, le négociant charentais Guy Tesseron s’en porte alors acquéreur. On a un véritable exemple de pérennité avec Pontet-Canet, seulement trois propriétaires en deux siècles, un vignoble restructuré et une approche durable avec l’arrivée récente des pratiques biologiques et biodynamiques.

Aujourd'hui

C’est désormais Alfred Tesseron qui dirige le domaine, il y est secondé par sa nièce, Mélanie Tesseron, depuis 2005. Le travail au sol est à l’honneur et les mesures prophylactiques ainsi que le travail manuel dans les vignes ont remplacé les désherbants chimiques et les pesticides. Le but étant bien sûr d’obtenir la matière première la plus pure possible.
L’ascension fulgurante du château Pontet-Canet a été récompensée par les critiques. En effet, Robert Parker a attribué consécutivement deux notes parfaites 100/100 pour les millésimes 2009 et 2010.