SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Pontet Canet 2011

  • 5ème Grand cru classé Pauillac, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

81,60 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 4

Quantité Prix total
81,60 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 93/100

Wine Spectator
Noté 92/100

James Suckling
Noté 95/100

Jean Marc Quarin
Noté 93/100

La Revue du Vin de France
Noté 18/20

Jancis Robinson
Noté 16/20

     

Pontet Canet

Commentaires du Château
Les vins de Pontet Canet appartiennent depuis toujours à la légende de Bordeaux. Une couleur rubis assez profonde où l’on retrouve des notes confiturées de fruits noirs, pruneau, cèdre, beaucoup de puissance et surtout une parfaite harmonie. Les vins de Pontet Canet possèdent un caractère assez musclé, mais c’est un Cinquième Grand Cru Classé de Pauillac très bien équilibré ; la pratique de la biodynamie dans le vignoble nous offre naturellement des vins de plus en plus purs.
Histoire du Château
L’histoire du château commence au début du 18e siècle lorsque Jean-François de Pontet rassemble plusieurs parcelles de vignes du village de Pauillac. Plus tard, la famille de Pontet fait l’acquisition de vignes du lieudit Canet, un des plus grands domaines du Médoc est alors né.

Un siècle plus tard, le classement de 1855 reconnait la qualité de ce cru de Pauillac et le classe Cinquième Grand Cru. Herman Cruse, alors négociant bordelais, réalise le potentiel du château Ponet-Canet et en fait l’acquisition dès 1865. Il fait connaitre ce cru et modernise les installations ainsi que le chai, Pontet-Canet fait dès lors partie des grands. C’est en 1975 que la famille Cruse se sépare finalement du château, le négociant charentais Guy Tesseron s’en porte alors acquéreur. On a un véritable exemple de pérennité avec Pontet-Canet, seulement trois propriétaires en deux siècles, un vignoble restructuré et une approche durable avec l’arrivée récente des pratiques biologiques et biodynamiques.

Aujourd'hui

C’est désormais Alfred Tesseron qui dirige le domaine, il y est secondé par sa nièce, Mélanie Tesseron, depuis 2005. Le travail au sol est à l’honneur et les mesures prophylactiques ainsi que le travail manuel dans les vignes ont remplacé les désherbants chimiques et les pesticides. Le but étant bien sûr d’obtenir la matière première la plus pure possible.
L’ascension fulgurante du château Pontet-Canet a été récompensée par les critiques. En effet, Robert Parker a attribué consécutivement deux notes parfaites 100/100 pour les millésimes 2009 et 2010.