SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Reserve de la Comtesse 2014

  • 2nd Vin de Pichon Comtesse Pauillac, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

32,40 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 4

Quantité Prix total
32,40 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 91/100

Wine Spectator
Noté 90/100

James Suckling
Noté 92/100

Vinous
Noté 90/100

Jancis Robinson
Noté 16.5/20

 
Notation RobertParker.com
The 2014 Reserve de Comtesse de Lalande has a very fresh and vibrant bouquet with lovely cedar-infused black fruit that sings of Pauillac-ness (apologies for the made-up word!). The palate is medium-bodied with fine tannin, crisp and elegant with a keen line of acidity. This feels quite linear at the moment and perhaps the finish could have dealt more complexity commensurate with the aromatics. Yet there is bundles of freshness infused into this Deuxième Vin and there is a palpable salinity on the aftertaste.
Notation Wine Spectator
Deep, with a core of steeped plum, cassis and raspberry paste notes that are easily carried by a graphite spine, while anise and roasted apple wood details fill in the background. Shows lots of briary energy through the finish.
Notation James Suckling
Rose-petal, cassis-bush and berry aromas. Medium to full body, tangy acidity and a soft and velvety mouthfeel. Round and friendly.
Notation Jancis Robinson
Very dark crimson. Light, correct, classic nose. Rather loose but lots of ripe fruit even if there is not that much tannin. The Merlot comes through. Very easy to like in the short term.

Réserve Comtesse

Commentaire du vin
L'une des pépites de l’appellation Pauillac qui bénéficie du même savoir-faire que son ainé Grand Cru. D’une belle couleur grenat, un nez gourmand de fruits rouges, et quelques notes de violettes. En bouche, ce vin charnu, plein de fruits rouges, profond et d'une grande finesse des tanins charmera tous les amateurs.
Histoire du Château
En 1850 le domaine Pichon Longueville est séparé, une partie ira au Baron Raoul Pichon (pour créer le domaine Pichon Baron), tandis que la seconde reviendra à ses trois sœurs. L’une d’entre elles, Virginie épouse du comte de Lalande. Elle décide d’administrer les parts de ses sœurs et de gérer la propriété et commande à un architecte bordelais, Duphot, la résidence que nous connaissons aujourd’hui, inspirée de l’hôtel de Lalande à Bordeaux où son mari avait passé son enfance. La comtesse est animée d’une grande passion pour la vigne et le vin, elle laissera au domaine bien plus que son nom…

Bien que le château accède au rang de second cru classé en 1855, la fin du 19e et le début du 20e siècle sont difficiles pour les grands domaines bordelais et une suite de crises (phylloxéra, guerres, etc.) porte un coup fatal à l’économie viticole. Par conséquent, les héritiers de la comtesse vendent le domaine à Édouard et Louis Miailhe en 1925.

Les deux frères réalisent un travail rigoureux de réorganisation qui contribue grandement à la renaissance du domaine. En 1978, c’est à nouveau une femme qui va marquer l’histoire de ce château : May Eliane de Lencquesaing, fille d’Edouard Miailhe. Grande voyageuse, elle va porter le nom de comtesse de Lalande au-delà de nos frontières et par ses investissements permettre la production d’un vin d’une qualité constante et remarquable.

Aujourd’hui

En 2007 Madame de Lencquesaing prend la décision courageuse de transmettre son château à la maison de Champagne Louis Roederer. Une décision qui permet au domaine de poursuivre son ambition de prestige et d’excellence.