SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Talbot 2012

  • 4ème Grand cru classé Saint-Julien, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

50,40 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 1

Quantité Prix total
50,40 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 90/100

James Suckling
Noté 90-91/100

Jean Marc Quarin
Noté 89/100

Vinous
Noté 92/100

Jancis Robinson
Noté 16.5/20

 
Notation Bettane & Desseauve
Raffiné et suave, bien plus épanoui que l?an dernier et surtout plus fin et plus racé que dans certains grands millésimes de la décennie précédente, un des classiques de l?année. Note: 17.0
Apogée: de 2018 à 2024
Notation RobertParker.com
A juicy style of wine, Talbot’s 2012 has a dense ruby/purple color, plenty of black and red currant fruit, a touch of plum, soft tannin and a spicy, medium-bodied mouthfeel. It is excellent, with no hollowness or astringency. This is a very successful wine in this vintage and should drink well for 15-20 years.
Notation James Suckling
This shows pretty depth and finesse for a young 2012 with mineral, blackberry and clove character. Remains subtle. Full body, a solid core of fruit and a long and structured finish. Better after 2017.

Ce Talbot 2012 montre une belle profondeur et de la finesse avec un subtil caractère minéral, de mûres et de clous de girofle. Corsé, fruité et une finale longue et structurée.

Talbot

Commentaires du Château
Le château Talbot s'étend sur 107 hectares de vignes sur la commune de Saint-Julien Beychevelle, c’est un des Château les plus étendus du médoc. Comme la majorité des Saint-Julien de renom, ce Quatrième Grand Cru Classé s’ouvre doucement et nous livre, seulement après quelques années, ses plus grands secrets. Voisin de Lagrange, Talbot produit un grand vin de garde depuis longtemps, tannique et structuré. Ce dernier est tout de même fin, assez riche et rond pour être apprécié au bout de cinq ans. Son côté plus sauvage permet de faire des accords exquis avec du gibier.
Histoire du Château
L’histoire du château commence avec le Connétable John Talbot, comte de Shrewbury un homme de guerre anglais, vaincu à la bataille de Castillon en 1453. Pendant les XVIII et XIXe siècles la propriété appartint aux marquis d’Aux et Lescout. En 1855, lors du classement des crus du Médoc et des Graves commandé par l'Empereur Napoléon III, le Château Talbot accède au rang de Quatrième Grand Cru Classé à Saint-Julien. Le château est finalement acquis en 1917 par la famille Cordier, à la tête du négoce du même nom. Sous l’impulsion des Cordier ce cru s’imposera parmi les grands vins de Saint-Julien. Leur expertise ainsi que leur volonté d’allier le savoir-faire ancestral avec des technologies modernes paient. En 1987, ils font construire un 2d cuvier en bois permettant de vinifier le grand vin de manière plus élégante. Les filles Cordier, Nancy et Lorraine, dirigent le domaine jusqu’au décès prématuré de Lorraine en 2011. C’est Nancy Bignon Cordier et son mari Jean-Paul qui ont repris les rênes depuis cette date, cherchant toujours à amener Talbot plus haut dans la qualité.

Aujourd’hui …

Jean-Pierre Marty est le directeur général du domaine, Christian Hostein en est le directeur technique depuis 1988 et Jean-Max Drouilhet le maître de chai. Pour élaborer chaque année ce Quatrième Grand Cru Classé, ils profitent des conseils avisés d’Eric Boissenot et de Stéphane Denoncourt.