SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Tertre Roteboeuf 2005

  • Grand cru Saint-Emilion, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

312,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 1

Quantité Prix total
312,00 € TTC

Notations

Robert Parker
Noté 98/100

Wine Spectator
Noté 92-94/100

La Revue du Vin de France
Noté 18/20

Jancis Robinson
Noté 17.5/20

   
Notation RobertParker.com
Wine Advocate # 176
Apr 2008
Robert Parker 98
Drink: 2011 - 2031


A sensational effort, Tertre Roteboeuf’s 2005, along with the 2000, is one of the most profound wines made by Francois Mitjavile. A dense ruby/purple color is followed by a stunning perfume of sweet black currants, jammy cherries, licorice, and spice. Full-bodied and opulent with high, but remarkably sweet, velvety tannins as well as a stunning texture and a finish that lasts nearly a minute, this prodigious St.-Emilion should be drinkable in 3-4 years, and last for two decades or more. Kudos to the proprietor.

Tertre Roteboeuf

Commentaires du Château
Le Tertre Roteboeuf est le contraire d'un vin rude : les tanins sont incroyablement doux, le merlot s'exprime avec opulence. Cela démontre le réel talent du propriétaire pour obtenir des raisins sains et mûrs sans recours à l'éclaircissage (élimination de grappes avant la vendange) ni second vin. Un grand cru de Saint-Emilion qui se hisse au niveau des meilleurs merlots du monde. Un vin de garde très riche, charnu et structuré, les amateurs de vins seront séduits par ce vin fantastiquement concentré.
Histoire du Château
Inconnu il y a trente ans, le vin de François Mitjavile est désormais l'égal des premiers crus historiques de Saint-Emilion. Après avoir hérité d'une petite, à peine 6 hectares de vignes, mais charmante propriété située sur la côte sud de l'appellation, il s'est exercé au métier de vinificateur en compagnie de Thierry Manoncourt, du Château Figeac. Il a ensuite bâti ce vin délicieux, aux tanins nobles, qui s'avère excellent jeune et tout aussi excellent au vieillissement. Un succès qui s’est bâti petit à petit depuis le millésime 1982 où ce château s’était très bien placé lors d’une dégustation à l’aveugle. François commença à recevoir des commandes et put ainsi investir dans des barriques de chêne neuves essentielles pour le style de vin qu’il désirait bâtir. À partir 1985, il peut augmenter les prix qui coïncident finalement avec la qualité du vin. Depuis ce point décisif, le vin est devenu plus riche et plus élégant, les millésimes continuent de s’améliorer à mesure que François peaufine ses techniques.

Aujourd’hui

Grâce à l’expertise de François Mitjavile, le domaine continue de progresser comme peut en témoigner l’impressionnante note Parker de 97-99/100 pour le fantastique millésime 2015.