SUIVEZ-NOUS
Prix HT
Prix TTC
Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Troplong Mondot 1992

  • 1er Grand cru B classé Saint-Emilion, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille
  • Etat : Capsule abîmée

45,60 € TTC | HT

Bouteille

Notations

Robert Parker
Noté 89/100

   

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Troplong Mondot

Commentaires du Château
Situé sur une colline au nord-est de Saint-Emilion la propriété de Troplong Mondot est depuis longtemps la source d’un bon vin. Cependant, depuis les années 1980 la qualité du vin a pris son essor et a atteint un niveau équivalent à celui des meilleurs de l’appellation. Troplong Mondot est un vin viril qui sait être fin et élégant il combine très habilement l’opulence et la fraicheur pour donner un vin de garde d’exception.
Histoire du Château
Le terrain qui constitue le domaine Troplong Mondot appartenait à l’abbé de Sèze durant le 18e siècle. Ce dernier produisait déjà un des meilleurs vins de la région et à ce titre il était très recherché. En 1850, Raymond Théodore Troplong, alors juriste et président du Sénat sous le Second Empire, rachète Mondot. Sa fonction politique et sa renommée vont indéniablement contribuer à la réputation du château. Comme le veut la tradition, il adjoint son nom à celui du château : Troplong Mondot est né.
En 1921, Georges Thienpont, marchand de vins belge, acquit la propriété. Trois ans plus tard, c’est Vieux Château Certan à Pomerol qui s’ajoute à son patrimoine. Cependant après plusieurs années difficiles, il est contraint, en 1943, de céder Troplong Mondot à un autre marchand de vin, Alexandre Valette. En
Depuis 1981, c’est son arrière-petite-fille, Christine Valette qui dirige le domaine. C’est à elle que l’on peut attribuer l’excellente qualité des vins récents. Avec son mari Xavier Parient, ils font progresser la qualité des vins et la renommée du château dans le monde entier. Epaulés par l’œnologue Jean-Philippe Fort ainsi que Claude et Lydia Bourguignon, spécialistes de la valorisation durable des sols. Un vignoble restructuré, un travail du sol écologique et, un approche culturale raisonnée, et l’équipe d’experts qui les accompagnent ont permis au château d’atteindre en 2006 le rang de Premier grand cru classé à Saint-Emilion.

Aujourd’hui

En 2012, Troplong Mondot pousse l’expérience gastronomique un peu plus loin en créant des chambres d’hôtes et un restaurant, Les Belles Perdrix, désormais crédité d’un macaron Michelin.
En 2014, celle qui avait hissé le château vers le sommet, Christine Valette-Parienté, est décédée des suites d’une longue maladie.
C’est désormais Jean-Pierre Taleyson qui est maitre de chai tandis que Rémy Monribot occupe le poste de chef de culture.