L'OFFRE DE NOËL EST DISPONIBLE ! JUSQU'À 20% DE REMISE SUR PLUS DE 100 RÉFÉRENCES

Prix HT
Prix TTC
Derniers vins consultés :

Trotanoy 2001

Pomerol, Bordeaux rouge

Trotanoy 2001  Pomerol, Bordeaux rouge
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

222,00 € TTC | HT

Bouteille

Quantité : 1

Quantité Prix total
222,00 €     TTC

Notations
Robert Parker
Noté 94+/100

Wine Spectator
Noté 92/100

Jean Marc Quarin
Noté 93/100

Jancis Robinson
Noté 17/20

Notation Quarin

Nombre de dégustations effectuées : 4
Note moyenne sur 20 : 17.75
Note moyenne sur 100 : 95
Noté 18.5 en 2007-06 en bouteille chez un particulier
La couleur est un peu plus agée que 2000. Par contre le nez parâit plus jeune, plus fruité et très frais. Ici, les arômes du bouquet ne sont pas encore présents. Par contre la bouche offre plus de densité et surtout plus de moelleux que le 2000. Ce vin a aussi plus de présence au milieu. Il s'achève puissant, suave, séveux, très aromatique sur des tannins fins. Tenue de bouche remarquable. Attendre 2010 et avant 2035.

Notation RobertParker.com

Wine Advocate # 153
Jun 2004
Robert Parker 90
Drink: 2006 - 2019
This virile, muscular offering’s dense plum/garnet color is followed by aromas of saddle leather, undergrowth, and black fruits. Made in a brooding, medium-bodied, backward style for the vintage, it possesses good weight and richness, firm tannin, and a hint of truffles. Less charming and developed than La Fleur-Petrus, this powerful, structured 2001 requires 2-3 years of cellaring, and should keep for 12-15.

Notation Wine Spectator

Lovely blackberry and cherry character, with a medium body, silky tannins and a fresh finish. Delicious red already but will be better with age. The finesse of Trotanoy. Best after 2006. 2,165 cases made. –JS
Score: 91
Issue: Mar 31, 2004

Trotanoy

Commentaires du Château

C’est à la limite occidentale du plateau de Pomerol que l’on trouve la plus petite, de par sa taille, propriété de Trotanoy. La mixité de ses sols, partagés entre graves et argile reposant sur un lit de crasse de fer, confère au vin sa puissance et sa complexité. Lors d’une dégustation, les mots « opulent », « sensuel » et « velouté » viennent à l’esprit. Mais c’est également un vin tannique qui peut être gardé plusieurs décennies dans les grands millésimes.

Histoire du Château

Les premiers écrits sur le domaine remontent au XVIIIe s. lorsqu’il appartenait à la famille Guiraud. Ce nom étrange, signifiant « Trop ennui », fut inventé par son propriétaire après avoir passé une journée pénible à labourer son sol. En effet ce mélange dense d’argile et de graves à tendance, en se desséchant, à concréter comme du béton, rendant les travaux du sol très difficiles. Ce grand domaine est considéré à l’époque comme un des meilleurs de pomerol. Ce grand domaine a peu à peu perdu de sa superficie, que ce soit à cause de problèmes d’héritage ou bien de ventes après la Grande Guerre. Elle ne comptait plus que 11 hectares de vigne en 1929 contre 25 en 1868. La longue tenure des Guiraud s’achèvera après la Seconde Guerre mondiale lorsque Mr Percesse rachète la propriété. Elle sera revendue en 1953 au propriétaire actuel, Jean-Pierre Moueix. Ce grand négociant et propriétaire a rendu ses lettres de noblesse à cette propriété de désormais 7,20 hectares.

Aujourd’hui

La direction technique, commune aux diverses propriétés Jean-Pierre Moueix est longtemps assurée par Jean-Claude Berrouet (qui a vinifié de nombreuses années à Pétrus), elle passe en 2007 dans les mains d’Eric Murisasco qui continue à bénéficier des conseils de Jean-Claude Berrouet comme consultant.